Publicite

African Digital Week : L’Afrique à la recherche de meilleurs modèles de transformation digitale

La première édition de l’événement dédié au numérique se tient depuis le 17 janvier, au Palais de la Culture. L’ouverture officielle a lieu ce matin en présence du ministre Bruno Koné.

Publicite
Le développement de l’économie des pays africains, comme la plupart des nations développées, doit inéluctablement passer par une révolution technologique. Quels modèles de transformation digitale pour réussir donc ce développement économique et social du continent ? C’est autour de cette problématique que se tient la première édition de l’African Digital Week (Semaine africaine du digital, Ndlr) qui a ouvert ses portes, le 17 janvier, pour trois jours, au Palais de la culture Bernard Dadié d’Abidjan-Treichville.

Un événement organisé par la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci), en partenariat avec l’Union nationale des entreprises de télécommunications de Côte d’Ivoire (Unetel, le Club Dsi de Côte d’Ivoire et le Groupement des opérateurs du secteur des technologies de l’information et de la communication de Côte d’Ivoire (Gotic). Et qui réunit pour la première fois sur une même plateforme et autour d’un même thème les principaux acteurs de l’écosystème ivoirien des Tic et du développement. 

« La tenue de cet événement ainsi que la présence de tout ce monde nous donnent le sentiment d’avoir réussi un grand pari, celui de rassembler tous les acteurs ivoiriens des Tic et leurs pairs de quelques pays étrangers sur un même événement », s’est félicité Jocelyn Adjovi, président de la commission de l’économie numérique de la Cgeci (Patronat Ndlr), par ailleurs président du comité de pilotage de l’African Digital Week, à l’ouverture du forum. 

Il a également expliqué l’idée qu’ils ont eue d’étendre l’événement à tout le continent. « Il nous a paru important d’orienter les problématiques liées au numérique à l’échelle du continent, eu égard aux défis auxquels celui-ci devra faire face les années à venir relativement à sa forte croissance démographique, mais également aux rapports de plus en plus étroits entre les États africains. Il y a aussi et surtout d’énormes opportunités dans la transformation digitale pour les États africains et surtout sa jeunesse à mettre en exergue », a-t-il ajouté. Plusieurs pays étrangers, entre autres, le Sénégal, le Cameroun, le Maroc, la Tunisie, la France et l’Allemagne, prennent part à l’événement. Et y ont leurs stands bien dressés. Tout comme plusieurs autres structures parmi la centaine de sponsors. 

Le numérique aujourd’hui en Côte d’Ivoire, comparativement à ce qu’il était il y a quelques années, est en pleine mutation. Le secteur des Tic est très dynamique. Les statistiques font état de plus de 300 entreprises parmi lesquelles on recense plus de 50 start-up dont les activités gravitent autour du développement d’applications et d’agence web. Son poids dans l’économie nationale est estimé pour le seul secteur des IT à 14% du Pib. L’African Digital Week constitue une plateforme de réseautage, de partage d’expérience et de brassage des cultures numériques.

Son ouverture officielle se fera ce matin, par le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, et sera suivie par la plénière inaugurale portant sur le thème : « Quels modèles de transformation digitale pour réussir le développement économique et social de l’Afrique ? ». En attendant, les travaux ont débuté, hier, par un panel sur l’impact de l’économie numérique sur le développement des chaînes de valeurs. Panel modéré par le président du Gotic, Patrick M’Bengue.

Faustin Ehouman / Fratmat.info

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1728720 : 1.65 mb
MEMORY : 1501176 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.