Amélioration du coût et de la qualité de l’électricité en Côte d’Ivoire

A l’initiative du ministère du Pétrole et de l’énergie, l’Autorité nationale de régulation du secteur de l’électricité, (Anaré), diligente du vendredi 8 au mercredi 26 octobre 2016, une visite de certaines installations et plateformes dans le secteur de l’énergie aussi bien en Côte d’Ivoire que dans la sous-région par des représentants du ministère de tutelle, de l’autorité de régulation du secteur, de la Compagnie ivoirienne de l’électricité, de Côte d’Ivoire énergie, des organisations des consommateurs, de la société civile et des journalistes. 
En prélude à cette visite de terrain, le ministre du Pétrole et de l’Energie, Adama Toungara, a échangé hier à son cabinet avec les responsables des organisations de défense des droits des consommateurs et de la société civile ainsi que des journalistes devant faire partie de la visite de terrain. Au cours de cette rencontre, le ministre Toungara a décliné sa vision en ce qui concerne le secteur de l’énergie et de l’électricité en particulier. « Je voudrais que nous soyons au même niveau d’information. A travers cette rencontre, nous voulons exprimer notre volonté de construire ensemble avec vous le secteur de l’énergie et de l’électricité (…) j’ai demandé au Dg de l’Anaré de me proposer un programme en vue d’aller nous enquérir d’autres expériences. 

(…) Il n’y a pas de fétichisme dans ce domaine. Je veux faire des choses durables donc je fais la part belle au dialogue et aux discussions. Nous aussi allons apprendre beaucoup de cette visite quand bien même que nous soyons en avance sur ces pays » a dit le ministre Toungara. Qui a tenu à apporter des précisions à certaines préoccupations des consommateurs relativement au prix élevé de l’électricité. «Ce n’est pas la Cie qui prend l’argent de l’électricité (…) Il y a 88 milliards Fcfa d’impayés sur les factures sur la période d’après juillet 2016. Et l’Etat doit 91 milliards Fcfa à ses fournisseurs dans le secteur. Nous demandons donc aux consommateurs de régler leurs factures.» Pour sa part, Hyppolyte Ebagnitchié, Dg de l’Anaré a donné les dispositions pratiques pour mener à bien cette visite aussi bien en Côte d’Ivoire que dans la sous-région, notamment à Cotonou, Dakar, Bamako, Accra et Conakry.

  Le Nouveau Réveil

Laisser un commentaire

PEAK : 1692800 : 1.61 mb
MEMORY : 1493424 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.