Publicite

CEDEAO : la BAD signe un accord de 22,7 millions $ pour la construction du corridor routier Abidjan-Lagos

La Banque Africaine de Développement (BAD) a signé, le lundi 4 Février 2019, un accord de financement de 22,7 millions $ pour la construction du corridor routier Abidjan-Lagos. Ce nouvel accord devrait permettre d’étudier la faisabilité de la construction d’une autoroute à six voies, de plus de 1 000 kilomètres entre les capitales économiques ivoirienne et nigériane.
Publicite



22,7 millions $ USD pour lancer l’étude de faisabilité

La Banque Africaine de Développement et la Commission de la Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont signé, le lundi 4 février 2019, un accord portant sur la construction d'une autoroute de 1 000 kilomètres reliant Abidjan à Lagos. La BAD a approuvé une enveloppe de financement de 12,6 millions USD et a mobilisé une subvention de 9,1 millions d'euros (10,1 millions $) de la Commission européenne, portant l’investissement total de cette importante étude à 22,7 millions USD.

Longue de 1000 kilomètres, la future autoroute à six voies (double) reliera Abidjan (Côte d’Ivoire) et Lagos (Nigéria) via Accra (Ghana), Lomé (Togo) et Cotonou (Bénin). Le montant dégagé vise à étudier les aspects techniques, la mise en œuvre et l’exploitation dudit projet.

Dynamiser les échanges transfrontaliers et de booster la construction de l'intégration régionale

La rencontre pour la signature de cet accord de financement a eu lieu à Abuja, au Nigéria. Elle a réuni les représentants des principaux organes et les partenaires du projet dont Jean Claude Brou (Président de la Commission de la CEDEAO), Finda Koroma (Vice-président de la Commission de la CEDEAO), Babatunde Raji Fashola (Ministre nigérian de l'énergie, des travaux publics et du logement et Président du Comité directeur ministériel du Programme de développement du corridor routier Abidjan-Lagos) et Kurt Cornelis (responsable de la coopération de l'Union européenne à Abuja).

Selon ses concepteurs, la nouvelle autoroute a pour but de dynamiser les échanges transfrontaliers et de booster l'intégration régionale.

Rappelons que l’accord sur le financement de 22,7 millions $ USD intervient près de cinq ans après la signature par les présidents de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Togo, du Bénin et du Nigéria d’un traité sur l’établissement de l’autoroute en mars 2014.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1713904 : 1.63 mb
MEMORY : 1488392 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.