Côte d’Ivoire : 466,7 milliards FCFA mobilisés par les impôts au premier trimestre 2018

Abidjan (Côte d’Ivoire) - La direction générale des impôts (DGI) a réalisé des recettes brutes de 466,7 milliards FCFA au premier trimestre 2018 pour un objectif initial de 464,8 milliards FCFA, soit un écart positif de 1,9 milliard FCFA, a annoncé, mercredi à Abidjan, son directeur général, Abou Sié Ouattara.

"Les projections de recettes brutes attendues pour le deuxième trimestre 2018, s'élèvent à 607,3 milliards FCFA, soit une progression de 20,9 milliards FCFA par rapport aux réalisations de la même période en 2017 et un taux global de 8,2%" , a ajouté M. Ouattara qui s'exprimait au cours d'un séminaire-bilan du premier trimestre 2018 de cette administration fiscale ivoirienne.

Selon lui, les résultats enregistrés par la DGI au premier trimestre 2018 « auraient pu être meilleurs» s'ils n'avaient pas été amputés du produit de certaines taxes au titre desquelles les prévisions de recettes s'établissent à environ 6 milliards FCFA et pour lesquels aucun droit n'a été perçu.

Encourageant cependant ses collaborateurs pour leurs efforts « soutenus et constants », M. Ouattara a soutenu que les projections de recettes attendues au deuxième trimestre 2018 (607,3 milliards FCFA) sont « à notre portée au regard de la qualité du potentiel humain de notre administration et de nouveaux outils modernes à une meilleure collecte de l'impôt et une bonne appréhension du tissu fiscal».

Au nombre desdits outils de mobilisation de l'impôt à la disposition de son administration, il a, entre autres, énuméré, la mise en place d'un système informatique décisionnel doté d'outils performants de prévision, l'interconnexion de la DGI avec certaines structures dans le but de l'élargissement de l'assiette de l'impôt et le renforcement de la digitalisation à travers la généralisation des télés procédures et du paiement des impôts par téléphone mobile.

« J'invite tous les services à s'approprier sans réserve les objectifs de recettes révisés qui leur sont assignés », a exhorté, le directeur général des impôts. Un objectif de 2263,4 milliards FCFA a été fixé à la direction générale des impôts pour l'année 2018, annonçait M. Ouattara lors du séminaire-bilan 2017 et perspectives 2018 de son administration le 23 janvier dernier. Le bilan de l'année 2017 de la DGI a affiché 1963,4 milliards FCFA au lieu de 1994,3 milliards FCFA attendus, soit un écart négatif de 30,9 milliards FCFA.

LB/ls/APA

Laisser un commentaire

PEAK : 1701592 : 1.62 mb
MEMORY : 1494696 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.