Côte d’Ivoire : Campagne Coton 2021-2022, le prix du kilo à 300 F le premier choix et 275 F le deuxième choix (Patrick Achi)

Le Premier ministre Patrick Achi, a procédé ce jeudi, au lancement des festivités marquant le 20e anniversaire de l’Organisation interprofessionnelle agricole de la filière coton (Intercoton), à l’auditorium de la Caistab, au Plateau. C’était en présence du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du développement rural, Kobena Kouassi Adjoumani, du ministre du Commerce et de l’industrie, Souleymane Diarrassouba, du directeur général du conseil du coton-anacarde, Adama Coulibaly et de plusieurs acteurs de la filière.


A cette occasion, le Premier ministre Patrick Achi, a indiqué que le prix du kilogramme de coton graine, au titre de la campagne 2021-2022, reste inchangé à 300 F pour le premier choix et 275 F pour le deuxième choix.

Selon le Premier ministre, sur la base de la prévision de production, qui est de 582 485 tonnes, ce prix induit un soutien du gouvernement à hauteur de 32,9 Fcfa le kilo. Ce qui correspond à 19, 164 milliards de Fcfa de subvention, au titre de la campagne 2021-2022.

A cela s’ajoute le reliquat de la campagne dernière dû à un dépassement de prévisions de production qui s’élève à 2, 667 milliards de Fcfa. Soit un total de subvention de 21, 841 milliards de Fcfa au titre de la campagne 2021-2022.

Poursuivant, le Premier ministre a donné les prix des intrants du coton graine, au titre de la campagne 2021-2022. A savoir, 277 F Cfa le kilo, soit 13 850 FCfa le sac de 50 kilo, pour le NPK ; 295 FCfa le kilo, soit 14 750 FCfa, le sac de 50 Kilo, pour l’Urée et 33 000 FCfa par ha, pour les insecticides (pour le cycle cultural).

Le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Kobena Kouassi Adjoumani, a souligné que le Coton est le quatrième produit agricole d’exportation après le cacao, l’hévéa et la noix de cajou. Il représente 7% des recettes d’exportation de notre pays, soit 100 milliards de Francs CFA, et contribue à hauteur de 1,7% au PIB.

Pour sa part, le directeur général du conseil du coton et de l’anacarde, Adama Coulibaly, a indiqué que grâce au soutien de l’Etat et des partenaires techniques, la production de Coton est passée de 174 000 tonnes en 2011 à 559 000 tonnes, en 2021. Soit plus du triple.
Pour Patrick Achi, la campagne 2021-2022 s’annonce historique, avec 580 000 tonnes anticipées, réalisée sur une superficie de 460 000 ha, par près de 132 000 producteurs. « La Côte d’Ivoire est ainsi devenue un pôle majeur de coton en Afrique. Le deuxième pays producteur du continent, juste derrière le Bénin. On n’en est qu’au début. Puisque l’objectif qui nous est assigné après tous ces efforts de l’Etat, est de passer au premier rang continental », a-t-il insisté.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1745104 : 1.66 mb
MEMORY : 1538016 : 1.47 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.