Côte d’Ivoire : La BAD accorde un prêt pour lutter contre les inondations dans le District autonome d’Abidjan

Un prêt de 48,4 millions d’euros a été accordée à la Côte d’Ivoire le mercredi 14 septembre 2021, pour le financement et la mise en œuvre du Projet d’assainissement et d’amélioration du cadre de vie du District autonome d’Abidjan (PAACA), par le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD). Prévu pour une période de cinq ans, ce projet prolonge le Projet de gestion intégrée du bassin versant du Gourou, financé par la Banque et clôturé en décembre 2017.



Selon le communiqué de la BAD publié le 16 septembre 2021, ce dernier projet a permis, entre autres, une meilleure régulation de l’évacuation des eaux pluviales dans la capitale économique ivoirienne et surtout la réduction des inondations au niveau du Carrefour de l’Indénié.


D’importantes réalisations sont attendues au cours de la mise en œuvre du PAACA. Ce sont, entre autres, la réhabilitation et l’extension de 82,15 kilomètres de réseaux d’assainissement des eaux usées dans les zones nord et sud de la ville, la réalisation de 16,15 km de canaux de drainage des eaux pluviales, la mise en place de 2 700 branchements sociaux pour les ménages vulnérables sur le réseau des eaux usées, l’aménagement d’un jardin public et réhabilitation de trois centres de santé raccordés au réseau d’eau potable.

Pour les ménages, les écoles et centres de santé, un millier de branchements en eau potable seront réalisés pour améliorer l’accès à l’eau potable. Seront également construits 429 latrines scolaires et publiques, deux hangars et aires de séchage pour le fumage des poissons, cinq unités de fabrication d’attiéké (semoule de manioc). Enfin, des équipements de gestion des déchets solides seront mis en place avec un accompagnement à la formation des pré-collecteurs.

La zone d’intervention du projet couvrira plusieurs communes du district d’Abidjan : Adjamé, Attécoubé, Abobo, Cocody, Bingerville, Marcory, Koumassi ainsi que cinq villages de la sous-préfecture de Songon (Songon-Kassemblé, Songon-Dagbé, Songon-Té, Songon-Agban, Songon Mbraté).

Les bénéficiaires directs et indirects du projet sont estimés à 3,5 millions d’habitants, dont 850 000 de façon directe. Les autres communes du District autonome d’Abidjan bénéficieront aussi des activités transversales et autres activités, dans la mesure du possible, au cours de la mise en œuvre du projet.

Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1742400 : 1.66 mb
MEMORY : 1536304 : 1.47 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.