Publicite

Côte d’Ivoire : La Banque Mondiale fait le bilan de ses financements en Côte d’Ivoire et prépare dix (10) nouveaux projets pour le pays en 2019

Au cours d’une conférence de presse tenue hier jeudi 26 juillet, M. Pierre Laporte, Directeur Général pays pour la Banque Mondiale a fait le bilan de l’année fiscale 2018 qui vient de s’achever, une année fiscale qui a vu son guichet IDA battre le record de décaissement en faveur de la Côte d’Ivoire. Profitant de l’occasion, il a aussi annoncé le démarrage de dix (10) nouveaux projets dans le domaine de la cacaoculture, de l’éducation et de la santé.
Publicite


33% de taux de décaissement record pour l’IDA

La Banque Mondiale a rendu public, ce jeudi, ses statistiques sur le décaissement de fonds pour le financement des projets en faveur de la Côte d’Ivoire. A travers ses différents mécanismes, la Banque Mondiale a dégagé, en tout, 492 milliards de Francs CFA, répartis comme suit, selon les organismes :

L’International Development Association (IDA), guichet de la Banque Mondiale, a approuvé le décaissement de 217,62 milliards de Francs CFA. Avec ce montant, l’IDA bat le record du taux de décaissement qui s’élève à 33%.

Le mécanisme complémentaire de l’IDA, appelé SUF, a quant à lui décaissé 170 milliards de Francs CFA, ce qui correspond à un taux de décaissement de l’ordre de 26%.

Enfin, la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement a sorti de ses caisses 108 milliards en faveur de la Côte d’Ivoire, soit un taux de décaissement de 16%. 

Ces différents financements ont permis de réaliser des projets dans divers domaines dont l’agriculture, le transport, l’environnement et le foncier rural.

De nouveaux projets dans divers domaines

Pour la nouvelle année fiscale débutée le 1er juillet 2018, la Banque Mondiale prépare dix (10) nouveaux projets en faveur de la Côte d’Ivoire, l’un des pays qui bénéficie le plus de ses financements dans la sous-région. M. Pierre Laporte, DG pays de la Banque Mondiale a révélé que les nouveaux projets seront concentrés dans trois secteurs clés que sont la cacaoculture, l’éducation et la santé. Il a aussi précisé qu’un financement additionnel de 100 millions de Dollars soit 56,67 milliards de Francs CFA sera apporté pour l’année 2019.


Paula K. avec Alex Dimeco,correspondant / Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1679272 : 1.6 mb
MEMORY : 1465616 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.