Développement: Le Président a échangé avec le député européen Louis Michel

 Dans ce cadre, il a dit avoir partagé avec le Chef de l’État toute une série d’éléments, notamment la nécessité absolue d’une alliance entre les secteurs Privé et public.

Le Président de la République Alassane Ouattara a échangé ce lundi 27 mars 2017, au palais présidentiel, au Plateau, successivement avec Louis Michel, député européen et Mme Helen Clark, administratrice du Programme des nations unies pour le développement (Pnud).

M. Louis Michel a indiqué, au terme de l’entretien, qu’il a eu beaucoup de plaisir à échanger avec le Président Alassane Ouattara, une « éminente personnalité » qu’il connaît depuis de très longues années. Il a ajouté avoir saisi cette occasion pour féliciter le Chef de l’État pour les résultats « impressionnants » qu’il réalise avec son gouvernement et sa population pour développer le pays et le remettre parmi les « grands champions de l’Afrique ».

S’agissant de l’objet de sa présence à Abidjan, il a révélé que sa visite a pour but de préparer « l’Accord post-Cotonou » (en référence à l’Accord signé en 2000 entre l’Union européenne et les pays Acp). Un Accord qui, selon le député européen, viendra à son terme en 2020 et qu’il faudra à nouveau « réinventer, réalimenter et redéfinir ».

Dans ce cadre, il a dit avoir partagé avec le Chef de l’État toute une série d’éléments, notamment la nécessité absolue d’une alliance entre les secteurs Privé et public. Sur cette question, M. Louis Michel a précisé être en phase avec le Président de la République, car pour eux, sans un secteur privé dynamique, il n’y a pas de prospérité, et sans prospérité, il y a beaucoup de difficultés à mener des politiques sociales.

A cet égard, le député a affirmé avoir été « convaincu » par le Président Ouattara de l’efficacité de l’amélioration du climat social. Ce qui, en Côte d’Ivoire, a-t-il souligné, s’est traduit par les budgets importants alloués aux secteurs  de l’éducation et de la santé, ainsi que par l’augmentation du Smig en très peu de temps. Des éléments probants que très peu de pays, selon lui, peuvent revendiquer aujourd’hui.

Le Chef de l’État a également évoqué au cours de l’entretien, selon le parlementaire européen, la question de visas pour les jeunes qui veulent aller étudier en Europe et celle de la migration. Sur la question de la migration, il a demandé aux dirigeants européens de faire preuve d’une plus grande « compréhension ».

Le député européen a, par ailleurs, dit avoir particulièrement trouvé intéressante l’idée du Chef de l’État de faire parvenir à l’Union européenne une sorte de mémorandum préparatoire à ces négociations post-Cotonou.

Ouattara Ouakaltio
fratmat.info

Laisser un commentaire

PEAK : 1729272 : 1.65 mb
MEMORY : 1528944 : 1.46 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.