Economie : Campagne d’anacarde, la noix de cajou de nouveau achetée à 375 FCFA à Séguéla

Le kilogramme de la noix de cajou est de nouveau acheté à 375 francs CFA par la société coopérative (SCOOP) coopérative agricole de Daloa (CAD) qui s’est rendue, jeudi, à Gbétogo, village situé à 52 km de Séguéla, dans le cadre d’un partenariat entre le groupe vietnamien ‘’TNT’’ et le groupement d’intérêt économique (GIE) des exportateurs de noix de cajou de Côte d’Ivoire.

« Nous sommes ici, comme décidé par le gouvernement, pour acheter votre anacarde au prix de 375 francs fixé », a déclaré le secrétaire général de la SCOOP CAD, Bamba Losseni, qui, au terme de la journée, a pu acquérir 60 tonnes de produit payé comptant, en sus de la délivrance d’un reçu d’achat.

Depuis quelque temps, la filière cajou ivoirienne est en proie à des difficultés de commercialisation qui, selon le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, lors de la fête du travail, seront résolues incessamment avec un plan d’achat déployé dans l’ensemble des zones de production de cette spéculation dont la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial.

Ce, après la signature d’une convention, en mars, entre le Conseil du coton et de l’anacarde et le groupe ”TNT” pour la livraison de 50 000 tonnes de noix de cajou qui seront portées, à terme, à 200 000 tonnes.

« Le gouvernement s’est assuré d’acheter tous vos produits. Ça va continuer jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus dans les villages. Ce n’est pas une action dans un temps déterminé. On va continuer. (…) Soyez sereins », a, pour sa part, rassuré le délégué régional du Conseil du coton et de l’anacarde, à Séguéla, Koné Effiérita Fatagna.

Donnant plusieurs contacts, M. Koné a demandé aux populations de dénoncer ceux qui posent des actes à même de mettre à mal le bon fonctionnement de la filière dans l’optique d’inciter les producteurs à brader le fruit de leur labeur.

« Ce qui me fait mal, c’est que j’ai déjà vendu une bonne partie de mon anacarde moins cher », s’est exprimé Fofana Mékié, un producteur venu avec quatre autres sacs pour la circonstance.

Au cours de cette opération d’achat qui promeut les exportateurs nationaux, la SCOOP CAD est chargée des villes de Daloa, Séguéla et Touba, note-t-on.


Paula K. avec Natacha Kouakou, Correspondant/Akody.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

PEAK : 1705440 : 1.63 mb
MEMORY : 1503192 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.