Publicite

Economie: "Caravane Sublime Côte d’Ivoire", le ministre Siandou Fofana au terme de sa visite, « Nous repartons convaincus que la région du sud-ouest peut être vendue au monde entier. »

Au terme d’une mission d’exploration de 4 jours dans le Sud-ouest du pays dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement touristique, l’option du gouvernement est claire.
Publicite

Lancée le 16 mai, à San Pedro, dans le sud-ouest, la ‘’Caravane Sublime Côte d’Ivoire’’ a traversé Grand-Béréby et ses sites alentours, puis le parc national de Taï, avant de s’achever, le 19 mai, à San Pedro, par une conférence-bilan du ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, à l’hôtel Sophia.

A travers cette caravane, il s’agissait pour le premier responsable du Tourisme et des Loisirs de Côte d’Ivoire d’aller à la découverte du potentiel touristique du sud-ouest et d’échanger avec les acteurs du secteur, en vue de mieux appréhender leurs préoccupations et surtout présenter ‘’Sublime Côte d’Ivoire’’, la stratégie nationale de développement du secteur à l’échéance 2025.La proportion dans le budget estimatif global de 3200 milliards de FCFA, est de 480 milliards qui serviront à transformer le visage de San Pedro.

Toute chose qui dénote du choix par le gouvernement d’un projet audacieux au service d’une stratégie ambitieuse. Et qui se met en œuvre sous la houlette de Siandou Fofana : « Sublime Côte d’Ivoire ».Avec, notamment, pour le littoral Sud-ouest du pays, la valorisation des circuits de "La route des Eléphants" et "Paradis entre mer et nature". 

Car, outre cette région, 6 autres sont concernées par la nouvelle carte touristique du pays, incluse dans les 9 projets structurants et les 9 réformes adjuvantes qui fondent l’ossature de « Sublime Côte d’Ivoire ». Les 3 finalistes sont, à en croire le ministre qui s’adressait aux opérateurs économiques : « développer un moteur de croissance du PIB et démultiplier les recettes fiscales, favoriser le développement territorial hors Abidjan, créer un réservoir d’emplois ».

Etant entendu que les préoccupations des acteurs du secteur sont prises en compte dans la stratégie, le ministre a expliqué qu’un Comité interministériel travaille à élaguer tous les écueils possibles afin de transformer l’essai d’un essor de l’économie ivoirienne avec le tourisme comme l’un des trois principaux piliers. La parafiscalité, la cherté des billets d’avion, les redevances d’occupation portuaires, le soutien à l’investissement sont, entre autres, les préoccupations que le ministre a promis de soumettre audit Comité interministériel.

« Nous avons bien pris la pleine mesure de vos préoccupations. Nous avons le devoir de vous soutenir dans une dynamique d’actions.Nous inclurons vos préoccupations dans la mise en œuvre globale de Sublime Côte d’Ivoire », a lancé Siandou Fofana. Avant de conclure : « Nous sommes arrivés, nous avons vu et nous repartons convaincus que la région du sud-ouest peut être vendue au monde entier.

L’exploitation intelligente de ce beau potentiel va véritablement sublimer la Côte d’Ivoire touristique ». 


Paula K. avec Foua Bi, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1722080 : 1.64 mb
MEMORY : 1491400 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.