Publicite

Economie : La Côte d’Ivoire classée dans le top 5 des économies les plus attractives d’Afrique à l’horizon 2022

Selon une étude, conjointement menée par les agences de conseils aux pays émergents Havas Horizons et l’Institut Choiseul, auprès de plusieurs investisseurs internationaux, la Côte d’Ivoire possède l’une des économies les plus attractives d’Afrique. En plus de faire partir du top 5, cette économie est considérée, par les experts, comme l’une des rares capables de relever les nouveaux défis qui se profilent à l’horizon 2022.
Publicite


Classée 2e économie la plus dynamique

La Côte d’Ivoire vient de faire son entrée dans le top 5 des économies les plus attractives du continent africain selon une étude réalisée par Havas Paris et l’Institut Choiseul auprès de plusieurs investissements internationaux. Ces derniers ont établi que le top 5 des économies les plus dynamiques d’Afrique, en ce moment, est le suivant :

1-Kenya

2-Côte d’Ivoire

3-Ethiopie

4-Nigéria

5-Sénégal

La Côte d’Ivoire et le Kenya font leur entrée, de la plus belle manière d’ailleurs, dans ce classement au détriment du Ghana et du Maroc qui le quittent. Ce bond qualitatif est dû à plusieurs facteurs dont la diversification de l’économie. Celle-ci les exposerait moins aux caprices du marché dont la chute des prix des matières premières. Le cabinet d’études a également souligné la robustesse de certains secteurs d’activité tels que l’agriculture, le transport et les finances.

Capable de relever les défis nouveaux

En outre, les investisseurs interrogés ont établi que 6 pays africains sont les mieux outillés pour faire face aux nouveaux défis qui se présenteront d’ici à 2022. La Côte d’Ivoire vient en tête de ce classement à ex aequo avec l’Ethiopie. Ces deux pays ont été accrédités de 43% de chance de surmonter les enjeux futurs de l’économie mondiale. Ils sont suivis par le Kenya (38%), le Maroc (23%) et le Nigéria et le Cameroun (20%).

La Côte d’Ivoire confirme donc les perspectives économiques favorables que lui reconnaissent les investisseurs depuis un bon moment. Charge revient maintenant au pays de rassurer la communauté internationale sur le climat politique qui prévaut en ce moment après le rapport accablant de l’Union Européenne.


Paula K. avec Alex Dimeco,correspondant / Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1724936 : 1.65 mb
MEMORY : 1493344 : 1.42 mb