Publicite

Economie : La SIR obtient un refinancement de 377 milliards FCFA pour poursuivre normalement ses activités

La Société Ivoirienne de Raffinage (SIR) a obtenu, de plusieurs investisseurs internationaux, un refinancement de 377 milliards FCFA pour poursuivre normalement ses activités. Ce refinancement devrait également lui permettre de rembourser sa dette colossale, que plusieurs emprunts et aides de l’Etat n’ont pas pu éponger.
Publicite

Southbrige trouve une nouvelle enveloppe à la SIR

La société Southbrige, conseil de la SIR, vient de lui trouver une nouvelle enveloppe de 660 millions d’euro, soit 377 milliards FCFA, pour l’oxygéner. Ce refinancement a été possible grâce à un accord signé avec la Deutsche Bank, la United Bank for Africa, NSIA Banque et Bridge Bank, entre autres. Selon Southbrige, cette nouvelle tranche devrait permettre à la SIR de poursuivre normalement ses activités et surtout de faire face à sa dette colossale, que tous les efforts de l’Etat ne sont toujours pas parvenus à éponger. Ces dernières années, en effet, cette énorme dette a sérieusement ralenti les activités de ce fleuron de notre économie.

La SIR sous perfusion depuis plusieurs années

Depuis plusieurs années, la Société Ivoirienne de Raffinage est sous perfusion constante, malgré les efforts de l’Etat de Côte d’Ivoire. Un audit mené en 2016 a établi que la SIR a contracté une dette de 850 milliards FCFA auprès de ses fournisseurs de bruts, entre 2008 et 2016. Pourtant, en 2011, la SIR a reçu un financement de 160 milliards FCFA d’Afreximbank, puis 75 milliards FCFA de la SGBCI en 2014. Entre temps, en 2013, elle avait emprunté 150 milliards FCA à la Société Financière Internationale (SFI) et à la Société Générale. Mais rien n’y fit, la SIR étant toujours mal en point. Le Gouvernement a alors trouvé l’ingénieuse idée d’instituer, en janvier 2018, une taxe sur le litre du carburant, comme si c’est le contribuable qui doit payer pour la mauvaise gestion d’une entreprise publique. D’abord établi à 26,7 FCFA/L, ce soutien du consommateur est très vite passé à 30FCFA/L, sans que cela ne fasse frémir.

Espérons maintenant que ce nouveau refinancement produira les effets escomptés.



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1696832 : 1.62 mb
MEMORY : 1469064 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.