Publicite

Economie : Le Franc CFA disparaîtra en 2020

Alpha Condé, qui effectue une visite de travail et d’amitié de 3 jours en Côte d’Ivoire depuis ce jeudi, a été invité à se prononcer sur le Franc CFA lors d’une conférence de presse animée conjointement avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara.
Publicite

Le Président guinéen a fait savoir que la monnaie commune héritée du colonisateur sera dépassée en 2020.

Le Franc CFA disparaîtra en 2020

Alpha Condé, le président guinéen, est en visite de travail et d’amitié de trois jours en Côte d’Ivoire depuis ce jeudi 25 avril.

Au cours de la conférence de presse animée par lui et son hôte Alassane Ouattara, l’homme fort de Conakry a laissé entendre que le Franc CFA disparaîtra en 2020.

« (…) Je pense qu’en 2020, nous aurons une monnaie des pays africains de la CEDEAO qu’ils soient francophones, anglophones ou lusophones.

Le plus important, c’est que nous ayons une monnaie commune et nous travaillons dans ce sens-là. Et cela veut dire que le Franc CFA sera dépassé dans ce cadre-là », a prédit ce jeudi Alpha Condé.

Cette monnaie commune qu’évoque le Chef de l’Etat guinéen a été prévue au début des années 2000. Elle devrait s’appeler Eco, selon certaines sources. Tous les pays travailleraient, depuis plusieurs mois, à sa création.

Mais il y aurait quelques réticences de la part de certains Etats anglophones tels que le Nigéria et le Ghana, très jaloux de leur souveraineté. Le Président Buhari (Nigéria) a par exemple demandé des gages quant au fait que cette monnaie ne sera pas logée dans le trésor français. Comme lui, d’autres dirigeants et surtout des leaders d’opinion comme Kemi Seba ne voudraient pas qu’on déshabille Pierre pour habiller Paul. En d’autres termes, ils redoutent que cet Eco ne soit qu’un avatar plus acceptable du Franc CFA.

Alpha Condé explique la sortie de son pays du Franc CFA

La Guinée ne fait pas partie de la monnaie commune francophone. Elle a la sienne propre, le Franc guinéen, depuis Sékou Touré. Selon Alpha Condé, la Guinée n’a pas volontairement quitté le CFA.

Elle y aurait été contrainte par les manœuvres de la France qui lui gardait quelques dents après son refus retentissant de la communauté française en 1958.

« Nous ne sommes pas membre du CFA. Vous savez la monnaie guinéenne n’a pas été créée volontairement. Le président Sékou Touré paix à son âme, n’a pas voulu créer la monnaie. Mais vous savez les conditions dans lesquelles nous avons acquis l’indépendance.

Mais Chaque fois que les billets de CFA allaient à Dakar, ils étaient bloqués. Donc l’économie guinéenne a été asphyxiée. C’est ce qui a amené le président Sékou Touré à créer la monnaie précipitamment”, confie le président guinéen.



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1717192 : 1.64 mb
MEMORY : 1497800 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.