Publicite

Economie : Le PM Amadou Gon Coulibaly fait du lobby en faveur de San Pedro, à l’ouverture des Journées Nationales des Chefs d’Entreprises (JNCE)

Ce vendredi, a eu lieu à San Pedro, la cérémonie d’ouverture des Journées Nationales des Chefs d’Entreprises (JNCE) 2018, qui se déroulent du 30 novembre au 2 décembre. Parrain de cette 2e édition, le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a invité les acteurs du secteur privé à massivement investir à San Pedro, une ville aux conditions favorables. 
Publicite
 
« Il y a de la place à San Pedro » contrairement à Abidjan

Intervenant à l’ouverture de la 2ème édition des Journées Nationales des Chefs d’Entreprise (JNCE), le 30 novembre 2018 à San Pedro, le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a fait du véritable lobby en faveur de la ville hôte de l’évènement.

«Je voudrais lancer un appel à l’ensemble du secteur privé ivoirien et particulièrement aux chefs d’entreprises, en leur demandant de saisir les nombreuses opportunités de la région de San-Pedro pour initier des investissements porteurs. Venez investir à San-Pedro, les conditions y sont favorables, et je puis vous assurer que le gouvernement continuera de créer à San-Pedro les conditions pour que l’activité économique soit compétitive » a-t-il lancé.

En fait de conditions, rappelle le Chef du Gouvernement ivoirien, l’on a l’extension très prochaine du port de San Pedro, le premier port d’exportation de cacao au monde, et l’amélioration continuelle de la voirie.

Outre le cacao, la ville portuaire regorge d’autres matières premières telles que le café, l’hévéa et le palmier à huile.

Fort de tous ces atouts, le PM réitère son appel « Chers chefs d’entreprises, il y a de la place des terrains individuels à San-Pedro alors qu’à Abidjan Dieu seul sait toutes les difficultés qu’il y a à vouloir satisfaire toutes les demandes ».

« Réduire les disparités régionales »

Ce lobby en faveur de San Pedro, selon le Premier Ministre, participe de la volonté de l’Etat de Côte d’Ivoire d’impulser un développement harmonieux, afin de contrebalancer le monopole d’Abidjan.

«Le gouvernement met l’accent sur le développement des pôles économiques compétitifs pour stimuler le développement de l’ensemble des régions et réduire ainsi, les disparités régionales », a indiqué le PM.

Acteur principal de ce développement harmonieux, le secteur privé fait l’objet d’une attention particulière de la part de l’Etat ivoirien.

C’est ainsi que le gouvernement ambitionne de faire de ce secteur le moteur de la transformation structurelle de l’économie, en vue de créer des emplois pérennes pour la jeunesse.

« Il s'agit de faire du secteur privé le moteur de la croissance de l'économie ivoirienne, en vue de créer des emplois en quantité et en qualité, notamment pour les jeunes », a indiqué le Premier Ministre.

Amadou Gon Coulibaly a aussi rappelé le rôle important du secteur privé qui représente 60 % du financement du Plan National de Développement (PND) 2012-2015 et plus de 68 % de l’investissement total réalisé en 2017.



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1705680 : 1.63 mb
MEMORY : 1476864 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Akody.com utilise les cookies pour suivre et compter les articles que vous avez lus. Ceci nous permet d'informer nos partenaires qui font la publicité sur notre site. En continuant, vous acceptez les termes d'utilisation de notre site.