Publicite

Economie: San Pedro, vers un partenariat entre la SODEXAM et le PASP pour une plateforme logistique

Le port Autonome de San Pedro multiplie ses partenariats pour sa bonne marche. Ce lundi son directeur Général Hilaire Marcel Lamizana, et le directeur général de la Société d’exploitation de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique (SODEXAM), Jean-Louis Moulot, ont échangé à travers la signature d’un partenariat en vue de l’exploitation d’un domaine de la SODEXAM, destiné à une plateforme logistique pour les opérateurs du port.
Publicite

Les parties ont mis en place un groupe de travail pour discuter des détails du futur partenariat au siège du PASP, où la délégation de la SODEXAM et l’équipe de la Direction Générale du PASP et de la communauté portuaire ont échangé, en présence du 1er adjoint au maire.

Pour le DG de la SODEXAM, Jean-Louis Moulot, ce futur partenariat s’inscrit dans le cadre du développement des activités tertiaires de sa structure. Il s’agit, selon la SODEXAM, de « valoriser au mieux un important patrimoine foncier » de 20 hectares, dont elle dispose dans les alentours de l’aérogare de San Pedro, et qui vient d’être récemment libéré, à la suite d’une opération de déguerpissement d’occupants illégaux.

« Nous proposons à la communauté portuaire de pouvoir louer ces espaces-là pour les besoins des opérateurs économiques », a précisé Jean Louis Moulot.

Le DG du PASP, Hilaire Marcel Lamizana, a salué pour sa part  cette démarche du DG de la SODEXAM de mettre en place une plateforme logistique qui pourra être mise à la disposition des opérateurs portuaires. Cet espace permettra, a-t-il souligné, d’accroître la capacité de stockage pour les opérateurs et d’augmenter le nombre d’espaces disponibles pour les opérateurs portuaires, en plus de ceux du port lui-même.

Pour le DG du port de San Pedro, au regard des ambitions des autorités gouvernementales de faire du port de San Pedro un hub pour les cargos, « il est extrêmement important, dans le cadre des activités du transfert de la marchandise d’avoir suffisamment d’espace soit pour le stockage soit pour l’empotage au niveau des containers, de sorte à ce qu’il y ait une meilleure fluidité au niveau du trafic portuaire ».



Paula K. avec Foua Bi, Correspondant/Akody.com 

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1715112 : 1.64 mb
MEMORY : 1490448 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.