Publicite

Finance islamique : la Côte d’Ivoire lance son deuxième sukuk



Le Trésor public ivoirien a lancé en début de semaine un emprunt obligataire de 150 milliards F CFA (228,6 millions d’euros) sous forme d'obligations islamiques conformes à la charia. C'est le deuxième sukuk émis par le pays.
Publicite
Cette deuxième opération en moins d’un an est identique à celle lancée le 23 novembre 2015 sur la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et clôturée avec succès en début d’année.

La nouvelle émission a une maturité de sept ans (2016-2023) et intervient dans le cadre d’un programme qui vise la mobilisation de 300 milliards de F CFA en sukuk sur la période 2015-2020. La période de souscription s’étend du 1 au 31 août inclus. Cet emprunt, conforme aux règles de la finance islamique, permettra au gouvernement ivoirien de poursuivre les investissements et d’apurer certaines créances de l’État.

L’arrangeur principal et chef de file est la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID), une filiale du groupe Banque islamique de développement (BID). Les co-chefs de file sont Bibe Finances & Securities (BFS), basé à Cotonou, Bici Bourse (groupe BNP Paribas) et BNI Finances de Côte d’Ivoire. Les sociétés de gestion et d’intermédiation agréées par la BRVM prennent également part à l’opération.

Patrimoine immobilier

Selon les informations récoltées par Jeune Afrique, cet emprunt sera adossé à une partie du patrimoine immobilier de l’État : l’immeuble du Centre de commerce international d’Abidjan (CCIA), dans le quartier du Plateau, valorisé à 98 milliards de F CFA, et les tours administratives A et B qui sont le siège de plusieurs ministères, dont la valeur est estimée à 67 milliards de F CFA.

jeuneafrique

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1704872 : 1.63 mb
MEMORY : 1485472 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.