La BRVM et le CEPICI s'unissent pour accompagner les entreprises

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et le Centre de promotion et d’investissement en Côte d’Ivoire (CEPICI) ont signé, mardi, à Abidjan un protocole d’accord pour booster le secteur privé ivoirien, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

« La problématique du développement du secteur privé est cruciale pour nos pays dans un monde globalisé et de plus en plus compétitif », a fait remarquer à cette signature Edoh Kossi Amenouve, Directeur général de la BRVM.
Trois facteurs constituent selon, des freins au financement et au développement de ce secteur. Il s'agit de « l'environnement institutionnel du pays, le degré de développement du secteur financier en dehors du périmètre bancaire et la situation des entreprises dans leur mode de gouvernance et de gestion », a expliqué Edoh Kossi.
« Le recours à des sources de financement alternatives s'avère primordial et un enjeu mondial », a-t-il poursuivi.
« Quand on parle du secteur privé, la grande problématique qui se pose est le financement. C'est une bouée de sauvetage », s'est pour sa part réjoui Emmanuel Esmel Essis, Directeur général du CEPCI.
M. Essis a indiqué que « la Bourse régionale des valeurs mobilières a besoin d'un fort vivier de sociétés à responsabilité limité (SARL) régulièrement créées par le CEPICI en tant que guichet unique».
La Bourse régionale des valeurs mobilières est une institution financière spécialisée de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) dont l'objectif est la mobilisation des ressources nécessaires au financement de la production et de l'investissement dans l'Union.
Elle occupe la sixième place dans le classement des bourses africaines avec une capitalisation du marché des actions qui est passée de «3177 milliards FCFA en 2011 à 6320 milliards FCFA en 2014. Elle s'est établie à 7272 milliards au 7 septembre 2015 ».
Le CEPICI a entre autres pour mission d'assurer, par son Guichet unique de l'Investisseur, notamment la facilitation des formalités administratives relatives à la création, à l'exploitation, à la transmission ou à l'extension des entreprises. 
Le CEPICI a remis, lundi, au gouvernement, l'agenda des réformes 2016, focus Doing business 2017, visant l'amélioration de l'environnement des affaires en Côte d'Ivoire.

  SY/ls/APA

Laisser un commentaire

PEAK : 1724472 : 1.64 mb
MEMORY : 1519160 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.