Matière première agricole : L'anacarde, la 3ème "mamelle" de l’économie ivoirienne

Le saviez-vous ? L’anacarde est devenue la troisième mamelle de l’économie ivoirienne. Depuis 2015, la Côte d'Ivoire est devenue le plus grand producteur et exportateur mondial de ce produit, avec une production de 702 000 tonnes, soit 21% de la production mondiale.


La valeur des exportations de l’anacarde made in Côte d’Ivoire, en 2016, était estimée à plus de 400 milliards F CFA. Chiffre qui a hissé cette culture au troisième rang des produits d'exportation les plus importants après le cacao et les produits pétroliers raffinés, et devant le caoutchouc, le coton et le café.

La Côte d’Ivoire, a cumulé 634 000 tonnes lors de la campagne 2018-2019. Denguélé, Savanes, Worodougou, Vallée du Bandama et Zanzan sont les principales zones de production.

En occupant la première place du classement mondial, le pays se positionne désormais comme l’une des places fortes de l’anacarde, avec un objectif de 800 000 tonnes annuels. L’or gris se présente comme une alternative sérieuse pour soutenir le binôme café cacao.

Pour rappel, le gouvernement ivoirien a fixé le prix de la campagne 2020 à 400 F CFA/kg.

Samuel Tia/Lebanco.net

Laisser un commentaire

PEAK : 1710040 : 1.63 mb
MEMORY : 1491224 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.