Pour Slack, l’e-mail sera "le cafard d’Internet"

Stewart Butterfield, le fondateur de Slack met en avant sa propre solution de collaboration. Le dirigeant estime que l'ère de l'e-mail - trop lourd et chronophage - doit prendre fin. 

Amis de la productivité, la direction de Slack a les bons mots pour vous séduire. Stewart Butterfield, le fondateur de Slack considère que l'utilisation de l'e-mail est dépassée dans les entreprises. Plus direct à l'encontre de ce mode d'échange d'informations, le dirigeant estime même que « l'e-mail sera le cafard d'Internet. Je pense qu'il ne nous reste que 30 ou 40 années avant qu'il ne disparaisse ».

Pour rappel, Slack est un outil pour les petites structures censé revoir la façon de travailler et de collaborer. Calqué sur Twitter ou Facebook, la plateforme permet à un groupe d'utilisateurs d'échanger des idées, des fichiers que ce soit sur navigateur Web, smartphone ou tablette.

La position « anti-email » n'est donc pas anodine pour le fondateur de la société dans la mesure où il met en avant sa propre solution de collaboration. Toujours est-il que les propos de Stewart Butterfield, relayés par BusinessInsider ont le mérite d'être clairs.

Le responsable de Slack précise que l'e-mail peut néanmoins être une bonne manière de porter un discours officiel auprès d'un public ciblé. Toutefois, pour ce qui est des communications internes, « c'est une très mauvaise manière de collaborer ».

clubic.com 

Laisser un commentaire

PEAK : 1721664 : 1.64 mb
MEMORY : 1509008 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.