Société : Le processus de destruction de cargaison de riz avarié au Port d’Abidjan entamé

La polémique causée par la présence de cargaison de riz avarié en provenance de l’Inde et d’Indonésie au port d’Abidjan serait close avec leur destruction mardi au centre de valorisation et d'enfouissement technique.


En présence du ministre du commerce, Souleymane Diarrassouba, du ministre de l'assainissement urbain, Anne Désirée Oulotto, du Directeur Général du port Hien Yacouba Sié, du Centre Ivoirien Anti-Pollution (CIAPOL), de la presse, et des associations de consommateurs, une partie des 18.000 tonnes de ce riz impropre à la consommation a été incinérée.

Selon des informations recueillies sur place, le processus de destruction de cette cargaison s’étalera sur un mois.  

Par ailleurs, il est indéniable d’attirer l’attention des responsables du Port Autonome d’Abidjan sur la légèreté dans le contrôle des entrées et sorties de marchandises prohibées car en plus du scandale de riz avarié, d’autres cas similaires ont été plusieurs fois signalés.



Casimir Boh/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1730688 : 1.65 mb
MEMORY : 1521680 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.