Publicite

Téléphonie : La portabilité des numéros mobiles en Côte d’Ivoire démarrent le 3 septembre 2018 ; ce qu’il faut savoir à ce sujet

L’Agence de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) vient de fixer la date de début des opérations de portabilité des numéros mobiles en Côte d’Ivoire au 3 septembre 2018 pour tous les réseaux exerçant sur le territoire national. En termes simples, la portabilité permettra, à tout abonné de téléphonie mobile, de conserver son numéro tout en changeant d’opérateur. Par exemple garder son numéro MTN alors qu’on est abonné Orange.  

Les conditions d’éligibilité

Publicite
Dès le 3 septembre prochain, tous les abonnés à la téléphonie mobile en Côte d’Ivoire pourront, à loisir, changer d’opérateurs sans abandonner leurs numéros. Mais pour prétendre à cette portabilité il faudra remplir certaines conditions que sont :

-Etre identifié conformément à la réglementation en vigueur ;

-Etre actif (le numéro) depuis plus de soixante (60) jours calendaires ;

-Ne pas s’être fait porter lors des soixante (60) jours calendaires précédant la demande en cours (attendre 60 jours avant de changer d’opérateur à nouveau) ;

-Ne pas faire l’objet de contentieux relatif à des impayés (crédits de communication) avec l’opérateur dont on se sépare.

Ainsi, si ces clauses ne sont pas respectées la demande de portabilité pourrait être rejetée par l’opérateur vers lequel le client migre. Ajoutons qu’il est possible de conserver son compte Mobile Money (Orange Money, MTN Money, FLOOZ) même si l’on change d’opérateur.

L’opération de portabilité elle-même

Dans quelles conditions se déroule l’opération de portabilité elle-même ?

Une fois que les critères ci-dessus sont respectés, l’abonné peut se faire porter chez l’opérateur de son choix autant qu’il le souhaite.

Néanmoins, même si la portabilité est gratuite, l’opérateur pourra demander un montant forfaitaire pour l’acquisition de la nouvelle puce.

Enfin, l’opérateur de téléphonie dispose, au maximum, d’une (1) heure pour réaliser la portabilité d’un abonné, qui remplit les conditions, puisque le délai d’inactivité d’une puce désactivée sera fixée à 1H.

Quoi faire en cas de litige ?

En cas de litige sur le portage, l’abonné doit impérativement saisir son opérateur dans un premier temps. S’il n’obtient pas satisfaction, il peut alors se tourner vers l’ARTCI en envoyant sa plainte à l’adresse consommateurs@artci.ci ou se rendre directement au siège de l’ARTCI sis à Marcory Anoumabo.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant /Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1692472 : 1.61 mb
MEMORY : 1468752 : 1.4 mb