Publicite

Economie : Le gouvernement français met fin au Franc CFA

Le gouvernement français a adopté ce mercredi en conseil des ministres, le projet de loi qui entérine la fin du franc CFA.   
Publicite

Ce texte valide la transformation du franc CFA, qui deviendra l’ECO en maintenant la parité fixe avec l’EURO. Il stipule aussi la fin de la centralisation des réserves de change des Etats d’Afrique de l’Ouest auprès du Trésor français, conformément à l’accord conclu fin décembre entre la France et les Etats de l’Union monétaire ouest-africaine.

Cette réforme résulte de l’accord de coopération signé le 21 décembre 2019 entre Emmanuel Macron et les gouvernements des Etats membres de l’Union monétaire ouest-africaine, qui avaient annoncé cette réforme historique de la coopération monétaire entre la France et ces Etats africains devant aboutir à la fin du franc CFA, a rappelé la porte-parole du gouvernement français, Sibeth Ndiaye.

Au sortir d’une audience avec le Président Macron en juillet 2017, le Président Ivoirien Alassane Ouattara annonçait que les chefs d’État de la CEDEAO ont décidé qu’ensemble, à 15, ils allaient mettre en place une nouvelle monnaie qui s’appelle « l’ECO », avant d’ajouter : « Donc à terme, le franc CFA s’appellera l’ECO ».

En visite d’État en Côte d’Ivoire en décembre dernier, Emmanuel Macron avait également confirmé « la réforme du franc CFA avec trois changements majeurs, dont le changement de nom et l’arrêt de la centralisation de 50 % des réserves au Trésor français ».

En clair, la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ne devra plus déposer la moitié de ses réserves de change auprès de la Banque de France, obligation qui était perçue comme une dépendance humiliante vis-à-vis de la France par les détracteurs du franc CFA. Il a été également décidé le retrait de la France des instances de gouvernance dans lesquelles elle était présente.

La parité fixe avec l’euro du franc CFA, le futur ECO, doit être maintenue (1 euro = 655,96 francs CFA). Ce point est appelé à évoluer lorsque la monnaie commune ouest-africaine verra le jour.

Pour rappel, la réforme a été négociée tout au long au second semestre 2019 entre la France et les huit pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1740752 : 1.66 mb
MEMORY : 1520936 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.