2eme édition de la conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique : les plans de développement au cœur des débats en mars 2017

Après le succès écalant de la première édition de la Conférence Internationale sur l’Emergence de l’Afrique, en mars 2015, en terre ivoirienne ; succès constaté au regard de l’affluence, tant en nombre qu’en qualité des participants, le Gouvernement ivoirien et ses partenaires ont décidé de remettre le couvert du 28 au 30 mars 2017.
Durant ces assises, il s’agira de plancher véritablement sur des questions existentielles, concernant l’émergence du continent africain, au travers de plans et politiques stratégiques, élaborés par une trentaine de pays, dont quelques-uns connaissent un début de mise en œuvre. Ces plans visent tous à accélérer la transformation structurelle des pays et à les placer sur des trajectoires de développement plus solides et inclusifs, comme c’est l’exemple de la Côte d’ivoire, le pays hôte.

A propos de la notion d’émergence, il convient de noter que celle-ci est sujette à plusieurs interprétations de la part des acteurs et des décideurs du développement, à cause de son caractère multidimensionnel. L’émergence renvoie, en réalité, à des facteurs économiques, socio-politiques, environnementaux, culturels et techniques. S’adossant à l’expérience des Nouveaux Pays Industriels et plus récemment des BRICS, les analystes tendent à présenter ce concept comme la phase de décollage économique et de diversification des systèmes productifs.

Ces systèmes se caractérisant, en même temps, par un processus de rattrapage, de convergence et donc de réduction des écarts de développement avec les pays plus avancés. En mars prochain donc, ce sont plus de 350 participants (responsables politiques, leaders du secteur privé, organisations de la société civile, monde universitaire, Agences de coopérations bilatérale et multilatérale, Union Africaine et Système des Nations Unies, qui assisteront à des panels de hauts niveaux, entre autre sur les leçons apprises de la marche vers l’émergence en Afrique ; le rôle des acteurs (Etat, citoyens et secteur privé) dans la planification, le financement des infrastructures et la mise en œuvre des plans d’émergence. Au terme de cette session, des résolutions seront prises et des perspectives, pour la CIEA 2019, seront dégagées. 

Ministères

Laisser un commentaire

PEAK : 1736384 : 1.66 mb
MEMORY : 1529144 : 1.46 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.