Publicite

Abidjan : Grosse colère d’élèves devant l’hôpital général de Koumassi

Des élèves ont manifesté, mardi après-midi, leur colère devant l'hôpital général de Koumassi suite au décès d'une enseignante de leur établissement (Collège Néophyte) dans cet établissement hospitalier. Selon ceux-ci, le personnel hospitalier aurait fait preuve de négligence et de lenteur face à l’état critique dans lequel leur professeur est arrivé sur les lieux, transporté par ses propres élèves.
Publicite

Mais avant, revenons sur les faits : Mardi 15 Mai 2018 Dame Kouakou Thérèse 29 ans,  professeur de Mathématiques au Collège moderne Néophyte de Koumassi, a piqué une crise en plein cours, ses élèves l’ont conduit d’urgence dans ledit hôpital. Malheureusement cette dernière a rendu l’âme. 
S’en est alors suivi une révolte des élèves devant l’établissement sanitaire.

Les forces de l’ordre, alertées, ont dû user de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. Le calme est revenu dans l’après-midi dans la commune de Koumassi.

Jusqu’à cette heure, deux versions nous sont données. Pour les élèves, le décès de Dame Kouakou relève entièrement de la responsabilité du corps médical mais selon le rapport du médecin de service ayant reçu la patiente, la dame est arrivée dans un état d’inconscience et surtout sans aucune réponse de vie : arrivée décédée. 

A qui la faute ? nul ne le sait mais nous ne pouvons souhaiter qu’une chose : Que l’âme de Dame Kouakou Thérèse repose en paix.

Paula K. avec Boris Y., Correspndant/Akody.com



Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1716512 : 1.64 mb
MEMORY : 1478384 : 1.41 mb