Publicite

Abobo : Un veilleur de nuit arrêté pour avoir abusé sexuellement d’une adolescente

Un veilleur de nuit du marché Valentin d’Abobo Baoulé a été arrêté pour avoir abusé sexuellement d’une adolescente, le vendredi 14 décembre 2018. Après son acte, le violeur avait abandonné son poste et pris la clef des champs. Mais c’était peine perdue avec l’excellence du Commissariat de Police du 34e arrondissement d’Abobo Baoulé.
Publicite

Arrêté pour abus sur mineure

Le Commissariat de Police du 34ème arrondissement d'Abobo Baoulé vient de mettre la main sur le sieur AG, veilleur de nuit au marché Valentin d'Abobo Baoulé extension 2. Cet homme de 35 ans a été arrêté pour avoir abusé sexuellement d’une mineure.

Les faits remontent à la nuit du vendredi 14 décembre 2018. Cette nuit-là, à 22 heures environ, lors d’une de ses rondes, le veilleur de nuit surprend sur les étagères du marché, un jeune homme de 18 ans et son amie de 16 ans. Dans son rôle de police, il leur a infligé à chacun, sous la menace de son bâton de défense, une amende de 10 000 francs CFA, pour s'être retrouvés là, selon lui, sans sa permission. 
Le jeune homme lui promet d'aller chercher rapidement les 20 000 francs à la maison. Le veilleur accepte, mais par prudence ou plutôt par anticipation, exige que sa compagne reste. L’adolescent accepte cette proposition, ce qui sera fatal à sa petite amie. 
En effet, quelques minutes plus tard, sous la menace de son bâton de défense, le veilleur de nuit a entraîné la jeune fille dans l’obscurité, pour abuser d'elle.

Fin de cavale pour le veilleur de nuit reconverti en violeur

Après son acte, il a abandonné son poste et a pris la clef des champs. Grâce à de précieuses investigations, sa cavale a pris brutalement fin. Le veilleur de nuit reconverti en violeur a été interpellé par le Commissariat de Police du 34ème arrondissement et déféré devant le Parquet.

Si la victime et son copain étaient trop jeunes pour se retrouver sur les tables du marché à pareille heure, il faut ajouter qu’ils ont également fait preuve de naïveté. Le jeune homme surtout aurait pu être un peu plus méfiant et trouver une autre solution que de confier sa copine à un veilleur de nuit quand on sait que les veilleurs de nuit font partie, avec les vigiles non professionnels, des bandits occasionnels.



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1721272 : 1.64 mb
MEMORY : 1496760 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.