Publicite

Acsc 2017 : 57% des logiciels en Afrique sont sans licence et 25% des machines sont obsolètes

Yankey Auguste, Senior ICT policy officer, African Union déclare lors de la deuxième journée d’Africa CyberSecurity Conference (Acsc) 2017 que "57% des logiciels en Afrique sont sans licence et 25% des machines sont obsolètes".

Le thème "Relever les défis de la cyber sécurité en Afrique" a fait l’objet de la 6ème conférence de l’Acsc, ce mercredi 11 Octobre en présence des experts et de participants venus nombreux.

La question de la sécurité de l’espace virtuel est au centre de la conférence s’est intéressée à différents aspects. Il s’agit notamment des réalités comme le cadre réglementaire.  "Le cadre réglementaire est défaillant, autrement dit, il y a un faible taux de législation", affirme le panéliste.

Publicite

Il ressort de cette rencontre une absence de volonté de la part des  dirigeants Africains au niveau de la cyber sécurité.

Au nombre des difficultés, il faut noter le faible niveau de sensibilisation de la population sur la cyber sécurité,  le manque de financement approprié…

Le sujet de l’établissement d’un cadre de législation en cyber criminalité en Afrique a été abordé. Car, seulement douze (12) pays ont une législation sur la cyber criminalité et trente (30) n’ont aucune disposition légale sur la cyber criminalité.

"Plus l’Afrique est connecté au reste du monde, plus elle est vulnérable et plus elle constitue une vulnérabilité pour les autres pays", a fait savoir le spécialiste pour évoquer le rôle prépondérant de l’Afrique dans cette lutte contre la cyber criminalité.

Thyness/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1678408 : 1.6 mb
MEMORY : 1470056 : 1.4 mb