Publicite

Affaire des écoutes Soro-Bassolé : étrange, vous avez dit étrange ?

L’enquête sur l’affaire des écoutes impliquant Djibrill Bassolé, ex-ministre de Blaise Compaoré, et Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, se poursuit.

D’après une notification de l’ordonnance du juge François Yaméogo, demandant une expertise des « conversations téléphoniques supposées » entre les deux hommes, datée du 5 octobre et dont JA a obtenu copie, une information surprenante ressort : les noms des fichiers audio versés au dossier sont en anglais – étrange, dans un pays francophone comme le Burkina.
Publicite

Il est ainsi demandé à l’expert allemand Hermann Künzel d’« analyser les enregistrements sonores ciblés » des fichiers suivants : « 3. Soro to Bassole as at 22h11 », « 5. Bassole to Guillaume Soro as at 270915 22h59 » et « 7. Bassole to maj Damiba as at sep 12h08 ».

L’utilisation de l’anglais conduit à s’interroger sur l’identité des personnes qui ont réalisé ces enregistrements. Les soutiens de Bassolé y voient un indice sérieux corroborant le rôle joué par les services de renseignements américains. Réponse de l’ambassade des États-Unis à Ouaga : « Nous ne sommes pas impliqués. »

Jeune Afrique
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1676192 : 1.6 mb
MEMORY : 1467416 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.