Affaire ingérence dans la présidentielle gabonaise/ Bruno Koné, porte-parole du gouvernement:"Il n’y a pas d’action de l’Etat ivoirien"

A la suite du conseil des ministres ce mercredi 31 Août 2016, dans sa traditionnelle conférence de presse, le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné, ministre de l’économie numérique et de la poste a réaffirmé que la Côte d’Ivoire ne se reconnait pas dans l’affaire concernant les échanges téléphoniques entre Mamadi Koné, Conseiller spécial à la présidence de la République et Jean Ping, candidat de l’opposition à l’élection présidentielle tenue au Gabon dimanche dernier.

"Il n’y a pas d’action de l’Etat ivoirien. C’est l’action d’une personne et elle a été sanctionnée", a indiqué Bruno Koné.

Selon lui en effet cette action est une initiative personnelle de l’ex-conseiller spécial qui n’engage en rien le gouvernement ivoirien. Il a par ailleurs rappelé que le chef de l’Etat a pris ses responsabilités face à cette situation. Ce, en sanctionnant M. Mamadi Koné pour son acte posé.



Antoine BASSA/Akody.com


Laisser un commentaire

PEAK : 1694480 : 1.62 mb
MEMORY : 1489920 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.