Publicite

Affaire Simone Gbagbo privée de visite : le Procureur de la République fait des précisions

Le week-end dernier, l’avocat de Simone Gbagbo, Maître Rodrigue Dadjé, a annoncé que sa cliente avait été privée d’une visite de "neveux et nièces", jugeant que la situation devenait récurrente et "inquiétante".
Publicite

Me Rodrigue Dadjé avait déclaré avoir introduit des demandes de droit de visite qui n’ont pas eu de suite favorable. "Le 3 janvier 2018, j’ai adressé avec décharge au Procureur de la République près le Tribunal d’Abidjan Plateau deux demandes de permis de visite de neveux et nièces de Madame Simone Gbagbo pour lui rendre visite ce week-end", a-t-il souligné.

Pour répondre à cette plainte, le Procureur de la République, Adou Richard Christophe a déclaré que "Mme Gbagbo n'a jamais été privée de droit de visite. Nous avons signé des permis permanents à certains membres de sa famille qui sont en Côte d'Ivoire. Autrement dit, les personnes qui bénéficient de ces permis peuvent lui rendre visite à tout moment".

Selon le Procureur, la restriction se situe au niveau des personnes étrangères à la famille. "C’est seulement pour les personnes qui ne sont pas proches de la famille et qui peuvent être des sympathisants ; les concernant, nous faisons une sélection pour des questions de sécurité", a-t-il fait savoir.
Concernant les membres de la diaspora, il a déclaré, "pour ceux qui ne sont pas en Côte d'Ivoire, nous signons les permis quand les demandes nous sont déposées".

Ces éclaircissements apportés, l’on est tenté de se demander pourquoi les demandes de permis de Me Dadjé n’ont-elles pas été signées afin de permettre la visite des "neveux et nièces" à leur tante Simone Gbagbo.

Evy D. / Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1676312 : 1.6 mb
MEMORY : 1452880 : 1.39 mb