Affaire un député gifle un policier : le groupe parlementaire nouvelle vision dément et condamne fermement cette rumeur

Une information qui a enflammé les réseaux, médias sociaux et autres journaux ce samedi avait annoncé que le député Oulla Privat Éphrem, membre du groupe parlementaire Nouvelle Vision, aurait été lynché par des populations après qu’il aurait "giflé" un agent de police. 

Cette information a été démentie ce dimanche 28 janvier par le groupe parlementaire Nouvelle Vision, groupe auquel appartient le député en question. Il a tenu à réagir et demande l'ouverture d'une enquête aux fins de démasquer les auteurs de cette rumeur.

Un communiqué publié par ledit groupe, avec à sa tête Sérodé Gui Hervé, déclare que, face à cette information, " l'ensemble des membres du Groupe s’est dépêché chez le collègue pour s’enquérir de ses nouvelles et surtout connaitre sa version des faits cités. A l’issue de cette démarche, le Groupe s’est rendu compte qu’il s’est agi purement et simplement d’une fausse information ; un "fake news" assurément".

Aussi, soutient le communiqué, "le Groupe parlementaire Nouvelle Vision dément-il formellement cette rumeur. Son membre, Oulla Privat Éphrem n’est mêlé ni de loin, ni de près à une quelconque affaire de lynchage", indique-t-il.

Cependant, le Groupe s’interroge sur l’intérêt qu’il y aurait pour les auteurs de ce "fake news" qui jette le discrédit sur un honorable député dans un moment où le pays, grâce à l’action conjuguée de ses acteurs politiques et gouvernementaux, semble avoir retrouvé plus de stabilité. Le Groupe s’insurge donc contre cette façon de faire.

Par ailleurs, "le Groupe demande aux autorités policières d’apporter un démenti formel à cette information qui n’honore pas notre pays et exige qu’une enquête soit ouverte sur la question pour démasquer les responsables de telles âneries et que la loi leur soit appliquée dans toute sa rigueur".

Toutefois le Groupe tient à rassurer l’ensemble des députés et le bureau de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire que l’effritement de l’image de cette belle institution ne passera jamais par lui.

Par ailleurs, le Groupe réaffirme son soutien à son membre injustement indexé, conclut le communiqué.

Evy D. / Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1714008 : 1.63 mb
MEMORY : 1508424 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.