Publicite

Alassane Ouattara évoque la question des flux migratoires devant le parlement européen

Le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara a évoqué trois points essentiels au cours de son intervention devant le parlement européen réuni en session plénière ce mercredi 14 juin à Strasbourg. Ce sont notamment, la question du réchauffement climatique, des flux migratoires et de l'expansion démographique. Pour lui, relever ces défis aura un impact important sur l’avenir de notre planète et sur les relations entre l’Europe et l’Afrique. 

Publicite

En ce qui concerne le réchauffement climatique, il a insisté sur l'urgence de la mise en oeuvre de l'accord du 12 décembre 2015, afin que les effets néfastes du réchauffement climatique sur l’Homme et l’écosystème soient maîtrisés.

Toutefois, il a invité l'Europe à montrer la voie, "L’Europe doit, en particulier, continuer à mobiliser les opinions, les financements et les technologies indispensables à la transition énergétique afin que l’Accord de Paris soit irréversible. " Non sans omettre les dégâts causés par les pluies diluviennes qui se font jour en Côte d'Ivoire.

Pour ce qui est des flux migratoires non régulés et de l’emploi des jeunes, il appelle à davantage de solidarité et de concertation entre l'Europe et l'Afrique.
tout en rappelant " l'importance de ramener la paix et la sécurité dans la bande sahélo saharienne et d’encourager une solution politique consensuelle au conflit en Lybie".
Toutefois, à ces facteurs, il faut ajouter la pauvreté, le chômage et le déficit de démocratie dans de nombreux pays.
Publicite


Quant à l’expansion démographique,  "selon les projections de la Division de la population de l’ONU, la population mondiale, qui est d’environ 7,4 milliards d’individus actuellement, dont 1,2 milliards d’africains, dépasserait 10 milliards en 2056.
Dans cet ensemble, l’Afrique connaitra la croissance la plus forte et représentera 54% de la croissance démographique mondiale d’ici 205". Face à cet état de chose, il importe de trouver des solutions afin de répondre aux besoins. Principalement à travers , "La prise en compte de l’expansion démographique dans les programmes de développement qui nécessitera de mettre un accent particulier sur le capital humain, notamment l’éducation, la santé et la formation professionnelle".
Également, "par des investissements massifs qui devront par ailleurs être réalisés en matière d’infrastructures, y compris les grands projets sous régionaux, les transports, l’électricité, l’éducation et la santé".

Toutefois, dans son intervention Alassane Ouattara n'a pas manqué de rappeler les progrès accomplis par la Côte d’Ivoire, notamment dans le domaine de la réforme de la sécurité y compris dans celui du Désarmement, la Démobilisation et la réintégration des Ex-combattants (DDR),

Le Président ivoirien a profité de l'occasion pour inviter tous les pays représentés à prendre part au prochain Sommet Afrique – Union Européenne qui se tiendra en novembre prochain à Abidjan.


Evy D. / Akody.com
Source : Présidence

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1706920 : 1.63 mb
MEMORY : 1494576 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.