Publicite

Année blanche, inscriptions "frauduleuses", expulsion d’étudiants des cités universitaires, ces plaies qui rongent l’Université de Cocody

L’Association des Etudiants de l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody (AE-UFHB) a organisé une conférence de presse ce matin à l’université de Cocody pour dépeindre les difficultés auxquelles sont confrontés les étudiants, non sans manquer de faire des recommandations.

Publicite
Yao Yves Fabrice Président du Conseil d’Administration (PCA) de L’Association des Etudiants de l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody (AE-UFHB) a déploré ce mercredi 2 mars matin à l’université de Cocody, le fait que les étudiants de deuxième année de médecine aient connu une année blanche l’an passé. Et pour cette année académique 2015-2016, si rien n’est fait ce sera une autre année blanche pour ces apprenants par absence de matériels de travaux pratiques, notamment aux laboratoires de biochimie et anatomie, sans oublier l’insuffisance de matériels dans les autres laboratoires.

Yao Yves Fabrice qui s’exprimait lors d’une conférence de presse à l’amphi U de ladite université a saisi cette occasion pour interpeller les autorités compétentes à résoudre le plus tôt possible ce problème. Il a invité également "l’administration de l’UFHB à s’impliquer davantage dans la résolution du problème de TP dans les Unités de Formation et de Recherche (UFR) de sciences médicales afin d’éviter une autre année blanche, qui serait une vraie tragédie intellectuelle".

En faculté de pharmacie, a-t-il indiqué, l’année blanche a été évitée grâce au concours des étudiants et des professeurs. Ceux-ci ont cotisé pour équiper les laboratoires dans lesquels les TP sont réalisés.

Le conférencier est revenu sur l’épineux problème des inscriptions dites ‘’frauduleuses’’ qui frappe plusieurs étudiants. Le PCA de l’AE-UFHB dit ne pas comprendre qu’une telle situation puisse survenir dans une administration dite moderne et équipée d’ordinateurs et de matériels informatiques. Cette situation, dit-il, "est l’expression d’une défaillance du système de gestion de l’administration".
Il s’est réjoui par ailleurs du fait qu’en vue de situer les responsabilités sur cette affaire, une enquête a été menée auprès des étudiants et des membres de l’administration. Avant d’ajouter que, "les résultats de cette enquête soient vite connus afin de permettre aux ‘’innocents’’ de s’inscrire et de poursuivre leurs études ou leur soutenance".

L’un des grands sujets provoquant l’irritation des étudiants qu’il a dû évoquer est, "le projet d’expulsion des étudiants résidents en cité universitaire du campus de Cocody à l’occasion des "jeux de la Francophonie 2017" qui auront lieu en Côte d’Ivoire sur l’espace universitaire dudit campus. D’après les informations  en provenance de l’administration du Centre Régional des Œuvres Universitaires d'Abidjan (CROU-A1). Ainsi, "les étudiants seront-ils exclus des cités du 21 juillet au 30 juillet 2017", a révélé l’orateur.

L’AE-UFHB par la voie de son premier responsable a exprimé sa farouche opposition à cette démarche. Mieux, elle propose que le gouvernement construise un village de la Francophonie pour abriter ces jeux comme cela se fait dans les autres pays. L’association appelle les autorités à réhabiliter les autres cités universitaires et à renoncer à ce projet d’expulsion des étudiants afin de ne pas hypothéquer le programme universitaire déjà compromis et jeter de nombreux étudiants à la rue. Vue que certains d’entre eux n’ont ni de parents ni d’autres habitation en Abidjan.  

Penouel D. / Akody.com


Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1718496 : 1.64 mb
MEMORY : 1507824 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.