Publicite

Assises d’Abidjan/ Un ministre de Gbagbo ‘’charge’’ la DST dans le meurtre de 7 casques bleus nigériens

L’ex-ministre de la Fonction publique, Hubert Oulaye, sous le régime de Laurent Gbagbo a mis en cause, mardi, la Direction de la surveillance du territoire (DST) dont le rapport a servi de base à l’accusation pour le faire comparaitre en assises pour des faits de ‘’complicité d’assassinat’’, en juin 2012, de 7 soldats nigériens de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).
Publicite

Pour  ses déclarations préliminaires à la barre de la Cour d’Assises, Hubert  Oulaye a rappelé que suite à la crise postélectorale, il est sorti du  pays le 17 avril 2011 pour en revenir le 30 novembre 2014, après un exil  de plus de trois ans au Ghana voisin.

 ‘’A mon arrivée, j'ai passé 6 mois à Abidjan et je ne suis pas resté  silencieux. C'est 6 mois après que j'ai a été arrêté. Vous comprendrez  que j'ai été arrêté de façon illégale et brutale par la DST. C’est à la  DST qu’il m’a été signifié que je suis mêlé à une attaque qui a eu lieu  le 8 juin 2012 à Taï’’, relate-t-il à la barre.

Selon  lui, si sa complicité dans les faits étaient aussi avérés pourquoi ne  lui a-t-on pas décerné un mandat d’arrêt international depuis son exil ?  Ou à tout le moins, l’arrêter dès son retour en novembre 2014 ?

‘’Ces  questions sont au cœur du débat et me paraissent essentielles. Si du 8  juin 2012 au 4 juin 2015, période des enquêtes préliminaires, rien ne  m'a été signifié, cela veut dire qu'il n'y a rien contre ma personne’’,  estime l’ex-ministre de la Fonction publique. 

 Avant  d’asséner : ‘’je suis absolument étranger à ce type d'attaque et ces  accusations que je trouve farfelues. Je n'ai jamais soutenu qui que ce  soit, ni en argent, ni en esprit. Ce n'est pas parce qu'il y a des  éléments à charge dans mon dossier, c'est parce qu'il y a toutes autres  raisons’’, soutient M. Oulaye. 

Selon  un rapport de la DST, repris à son compte par l’accusation, des  réfugiés libériens ont attaqué une patrouille des agents de l'ONUCI et  que l’un des chefs qui serait l’homme de mains de Hubert Oulaye a reçu 2  millions FCFA de son ‘’parrain’’ pour soutenir cette attaque  meurtrière. 

‘’Mais  la DST ne présente aucun PV d'audition de ceux qui disent avoir reçu de  l'argent de mes mains. Comment justifier que la DST ne produise pas une  seule pièce à charge. Alors question, est-ce que ces actes ont  existent-ils vraiment ? Non. Parce que la DST n'est pas en mesure de  présenter des procès-verbaux’’, déduit-il.

 Concernant  le contact téléphonique trouvé sur un des réfugiés et attribué à  l'accusé, M.Oulaye s'étonne que "la DST n'a pu fournir un répertoire des appels passés avec mes présumés interlocuteurs ".

"  J'en conclus que les allégations de la DST fondées sur un numéro de  téléphone ne sauraient prospérées . D'où la Dst tire-t-elle cette  accusations si elle n'a aucun PV des faits allégués" a déclaré l'accusé  insistant qu'il n'a jamais remis "de l'argent à qui ce soit ou être complice" tout comme il n' y a jamais eu de "mandat d'arrêt" contre lui.

Pour  l'ex-ministre de la Fonction publique, les raisons de son arrestation,  se trouvent, en réalité, dans l'organisation du congrès de son parti, le Front populaire ivoirien (FPI) à Mama, village natal du président  Laurent Gbagbo.

"Curieusement  avant la tenue de ce  Congrès extraordinaire , j'ai reçu une lettre  interpellative de M. Affi N'guessan (président du FPI) m'interdisant de  me rendre à ce congrès. C'est trois jours après que j'ai été arrêté à   la demande de M. Affi. C'est ça qui est la vérité. J'invite donc la Cour  à rechercher la vérité et à dire le droit. Je n'ai jamais eu  l'intention de projet criminel. Je clame mon innocence" a conclu Hubert  Oulaye son réquisitoire contre la DST.

HS/ls/APA
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1721288 : 1.64 mb
MEMORY : 1500688 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.