Publicite

Attaque du camp d'Agban: La prison à vie requise contre Jean Noël Abéhi et ses co-accusés

''Qu'il plaise à la Cour de le maintenir dans les liens de l'accusation", avait plaidé Me Sounkalo Coulibaly, avocat de l'État de Côte d'Ivoire.

En attendant  le verdict du procès des présumés accusés de l'attaque du camp d'Agban, en décembre 2012, le parquet général a requis la détention à vie pour tous les accusés.

L'avocat général a estimé que les faits de complot et de tentative d'attentat contre l'autorité de l'État sont établis. "Les faits de complot et de tentative d'attentat contre l'autorité de l'État sont prouvés.  Qu'il plaise à  votre Cour,  en répression, de condamner tous les accusés à la détention à vie", a suggéré Souleymane Koné.
Publicite

Avant lui, c'est la partie civile qui invitait le jury à maintenir dans les liens de la détention ces accusés. "Abéhi a participé aux réunions pour déstabiliser le régime d'Abidjan.  Il avait prévu un contre coup d'état. Abéhi a comploté deux fois. Son action de contre coup d'état ne peut prospérer. Il n'a jamais  informé les autorités du pays qu'un coup d'état se préparait. Il s'est fait enregistré pour une prise de pouvoir.  Qu'il plaise à la Cour de le maintenir dans les liens de l'accusation", avait plaidé Me Sounkalo Coulibaly, avocat de l'État de Côte d'Ivoire.

Aussi a-t-il souligné qu'il se constituera en partie civile pour demander des dommages et intérêts causés par cette attaque qui a échoué. La défense effectue actuellement son plaidoyer.

Diomandé Mémoué
fratmat.info

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1735448 : 1.66 mb
MEMORY : 1489200 : 1.42 mb