BEPC 2016: Un ‘’mercenaire’’ appréhendé au centre Agnissankoi Bad d’Abobo

« Lors des vérifications des identités des candidats, des anomalies ont été constatées sur le ''mercenaire''. Soumis à un interrogatoire, ce dernier est passé aux aveux en disant qu’il est venu composer pour un candidat régulièrement inscrit. Après sa déposition, il a été remis aux forces de l’ordre présentes, puis conduit à la gendarmerie d’Abobo pour répondre de ses actes », a révélé un responsable de ce centre.

Ce matin, au moment où les autorités éducatives procédaient au lancement officiel du Bepc 2016 au collège les Pingouins d’Abobo, elles ont été alertées par une information relative à un cas de fraude dans le centre de composition Agnissankoi Bad dans la même commune.

En effet, la vigilance des examinateurs et des forces de l’ordre a permis d’appréhender un ''mercenaire'' venu composer à la place d’un candidat. 

Selon les informations recueillies par téléphone, le mis en cause répond au nom de Gnahoré Ange qui tentait de se faire passer pour Akého Chabou Edino inscrit sous le numéro de table 164107655.

« Lors des vérifications des identités des candidats, des anomalies ont été constatées sur le ''mercenaire''. Soumis à un interrogatoire, ce dernier est passé aux aveux en disant qu’il est venu composer pour un candidat régulièrement inscrit. Après sa déposition, il a été remis aux forces de l’ordre présentes, puis conduit à la gendarmerie d’Abobo pour répondre de ses actes », a révélé un responsable de ce centre.

Cet incident n’a pas entaché le bon déroulement des épreuves de composition française qui a débuté, ce lundi 20 juin 2016, à 8 heures. C’est la salle numéro 12 du centre collège les Pingouins d'Abobo ayant enregistré 700 candidats qui a servi de salle témoin pour le lancement officiel des épreuves écrites.

Koné Assamala Lydie Jocelyne, candidate numéro 164120012, a vérifié que les enveloppes contenant les sujets étaient bien scellées, signe d’équité. Deux sujets au choix ont été proposés.L’un (sujet de réflexion),porte sur l’interdiction de la production, de la vente et de l’utilisation des sachets plastiques. Le résumé de texte est relatif aux violences scolaires.

Mme Beugré Yao Gnamien, responsable de la Direction régionale de l’éducation nationale d’Abidjan 4 (Dren Abidjan 4) et sa délégation ont prodigué de sages conseils aux candidats pour les encourager. Elles les ont exhortés à ne pas être stressés, étant donné que les épreuves sont à leur portée.

Signalons que la Dren Abidjan 4 a enregistré cette année 26788 candidats.

ALFRED KOUAME
fratmat.info

Laisser un commentaire

PEAK : 1691440 : 1.61 mb
MEMORY : 1489920 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.