BEPC 2017 : Qui se réjouira-t-il ? Qui ne le fera-t-il pas ?

Il y a deux semaines qu’ils ont composé pour leur admission, aujourd’hui, mardi 4 juillet, les candidats au Brevet d’études du premier cycle (Bepc) sont face à leur destin, d’une année de dure labeur où étude et souffrance se sont accumulées. Qui se réjouira-t-il ? Qui ne le fera-t-il pas ?

La joie sera à son comble pour les élèves qui auront obtenu leur examen mais aussi on assistera à des scènes de tristesse ou les larmes seront reines pour ceux qui n’auront pas été reçus.


Comme chaque année, la proclamation des résultats du Bepc frise avec angoisse chez les candidats, chacun se demandant s’il sera dans le lot des personnes déclarées admises lors des délibérations. Et pour la session 2017, ils étaient 355.273 élèves à se poser cette question en Côte d’Ivoire.

La proclamation de ces résultats met un terme à plusieurs jours d’angoisse vécus par les candidats.
Au départ 355.273 à composer pour l’obtention du brevet d’études du premier cycle en Côte d’Ivoire, comme l’ont indiqué les chiffres du ministère de l’éducation nationale, soit 47.936 candidats de plus que l’année dernière.

Selon les résultats annoncés mardi à Korhogo par Kandia Camara, la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, 213.448 candidats ont été déclarés admis à l’examen du Bepc qui s’est déroulé dans des conditions très particulières cette année. Les manifestations sociales à répétition qu’a traversées le pays en début d’année ont eu quelques répercussions sur le taux de réussite national en 2017.

Mais avec un taux national de réussite estimé à 60,08% contre 59,11 % en 2016, donc plus de moitié des candidats sont assurés de franchir le second cycle de l’enseignement supérieur général. Une bonne nouvelle également pour le ministère de l’éducation nationale, même si les attentes d’un taux de réussite largement supérieur à celui de 2016 n’ont pas été satisfaites.

Le meilleur taux de réussite revient à Boundiali avec 81,20 %. Séguéla enregistre le plus faible taux avec 38,51 % tandis que la ville de Korhogo recueille 59,31 %. Un total de 355 273 candidats dont 22 711 pour le test d’orientation en seconde ont composé cette année dans 609 centres sur toute l’étendue du territoire national.

Penouel D. / Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1694784 : 1.62 mb
MEMORY : 1494736 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.