Publicite

Bloléquin: Le gouvernement mute des gendarmes et renforce le dispositif de sécurité

L’évènement survenu a causé la mort de 2 personnes dont 1 gendarme, le saccage de la brigade de gendarmerie, 14 résidences de gendarmes ainsi que le pillage des résidences du préfet et du sous-préfet de la ville.
Publicite


Suite à l’affrontement entre forces de l’ordre et population à Bloléquin, localité à l’ouest de la Côte d’Ivoire, le gouvernement a pris certaines décisions pendant le Conseil des ministres du mercredi 21 février 2018.
Au nombre de celles-ci, « le déplacement de tous les gendarmes ayant plus de quatre (04) ans de présence dans la localité », indique le gouvernement. Selon communiqué dudit Conseil des ministres, cette mesure concerne « 18 gendarmes sur 31 ».

Par ailleurs, le gouvernement envisage l’ouverture d’un commissariat de police dans la localité et maintient le dispositif renforcé de sécurité dans la zone. L’évènement survenu a causé la mort de 2 personnes dont 1 gendarme, le saccage de la brigade de gendarmerie, 14 résidences de gendarmes ainsi que le pillage des résidences du préfet et du sous-préfet de la ville.

2 véhicules endommagés et 42 motos en fourrière à la brigade de gendarmerie, incendiées ou emportées, selon les précisions du gouvernement.

Fratmat.info

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1724552 : 1.64 mb
MEMORY : 1486080 : 1.42 mb