Bloléquin: Le gouvernement mute des gendarmes et renforce le dispositif de sécurité

L’évènement survenu a causé la mort de 2 personnes dont 1 gendarme, le saccage de la brigade de gendarmerie, 14 résidences de gendarmes ainsi que le pillage des résidences du préfet et du sous-préfet de la ville.


Suite à l’affrontement entre forces de l’ordre et population à Bloléquin, localité à l’ouest de la Côte d’Ivoire, le gouvernement a pris certaines décisions pendant le Conseil des ministres du mercredi 21 février 2018.
Au nombre de celles-ci, « le déplacement de tous les gendarmes ayant plus de quatre (04) ans de présence dans la localité », indique le gouvernement. Selon communiqué dudit Conseil des ministres, cette mesure concerne « 18 gendarmes sur 31 ».

Par ailleurs, le gouvernement envisage l’ouverture d’un commissariat de police dans la localité et maintient le dispositif renforcé de sécurité dans la zone. L’évènement survenu a causé la mort de 2 personnes dont 1 gendarme, le saccage de la brigade de gendarmerie, 14 résidences de gendarmes ainsi que le pillage des résidences du préfet et du sous-préfet de la ville.

2 véhicules endommagés et 42 motos en fourrière à la brigade de gendarmerie, incendiées ou emportées, selon les précisions du gouvernement.

Fratmat.info

Laisser un commentaire

PEAK : 1736848 : 1.66 mb
MEMORY : 1518592 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.