Publicite

Bouaflé / Session municipale: Dr LEHIE Bi « Le relèvement du taux de recouvrement sera l’un des défis majeur afin de poursuivre et renforcer tout ce que nous avons entamé »

Le Conseil municipal de Bouaflé a tenu sa première session ordinaire mercredi 30 janvier 2019, à la salle de mariage Diby Béatrice de la mairie, marquée par l’adoption du programme triennal 2019-2021 et du budget primitif de l’année 2019.
Publicite


À cette occasion, le maire de Bouaflé Dr LEHIE Bi Lucien a décliné ses priorités pour 2019 à ses administrés.

« Le programme triennal permet au Conseil municipal de décliner sa vision pour les trois années à venir parce qu’il faut que l’État ait un plan de travail.

Tout ce que nous faisons doit être planifié, ce qui nous permet d’avoir une vision stratégique pour savoir où nous allons et quelles sont les actions que nous programmons pour atteindre cet objectif », a affirmé, à l’ouverture de la session, le maire Dr Léhié Bi.

Au niveau du compte administratif de la première mandature, le maire Léhié Bi, a souligné que le taux de recouvrement et d’exécution du budget d’investissement qui sont les seules faiblesses actuelles du Conseil municipal, notant que le relèvement de ce taux sera l’un des défis de l’équipe actuelle.

« Il faut investir, utiliser l’argent disponible pour réaliser les infrastructures et les équipements dont les populations ont besoin », a-t-il dit.

Les priorités du nouveau conseil municipal de Bouaflé concernent notamment l'extension du réseau électrique du marché communal et dans les quartiers Agbanou-extension, Déhita-extension 2, la construction du centre de santé de Koupela-Tenkodogo, et des points d'eau ainsi que la réhabilitation des infrastructures (écoles, morgue), celle de la mairie.

« Nous allons mettre en place une cellule technique afin que tous nos projets soient analysés de façon objective notamment la construction des écoles, des centres de santé, et des points d'eau qui sont les besoins exprimés par la population, afin de poursuivre et renforcer tout ce que nous avons entamé pendant notre premier mandat », indiqué Dr Léhié Bi.

Au niveau des infrastructures, plusieurs projets ont été adoptés notamment la construction d’un dalot sur la rivière Gropeni reliant les quartiers Biaka et Déhita, reprofilage lourd des voies péri-urbaines et l'acquisition et l'installation du matériel de lutte contre les incendies.

Pour réussir ce pari, il entend rendre performante la collecte des ressources générées par le foncier dans sa localité.

Paula K. avec Natacha Kouakou, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1690088 : 1.61 mb
MEMORY : 1479424 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.