Publicite

Bouaké : Atelier de restitution du projet de plan national de gouvernance de la Côte d'Ivoire

La Commission Nationale du Mécanisme Africain d'Évaluation par les Pairs en abrégé (CN-MAEP), a organisé un atelier de restitution du projet de plan national de gouvernance de la Côte d'Ivoire à la société civile des régions du Gbêkê, Hambol et des lacs, le samedi 19 septembre 2020 à Bouaké. Cette rencontre intervient après un atelier de proposition de projet  qui a  lieu en juillet 2019 dans la capitale de la paix, Bouaké.

« Le travail a été fait, nous sommes venus montrer les offres qui sont retenues  par les populations. Ces offres seront déclinées en activités pour permettre à ces populations de travailler aux côtés du gouvernement.Pour cette séance,  les contributions seront recueillies et de nouveau,  nous allons reverser ces contributions à la CN-MAEP toujours dans un projet inclusif et participatif de la population », a expliqué, Esther Traoré Akon, superviseur du processus MAEP Gbêkê,  Hambol et Lacs.

Les piliers de l'amélioration de la gouvernance tournent autour de 4 axes.L'axe 1 insiste sur l'application des règles de la démocratie dans en Côte d’Ivoire et le respect des droits de l'homme et des libertés politiques.Quand à l'axe 2, il met l'accent sur une manière de gouvernance qui inspire la population à utiliser les meilleurs atouts. Pour ce qui est de l'axe 3, il s'intéresse à ce que fait le gouvernement dans un domaine bien particulier,  à la manière dont il intervient dans ce domaine et aux conséquences de ses actions sur le bien-être de la population (exemple : la santé). Enfin, l'axe 4, s'attaque à résoudre la corruption qui persiste encore et a qui  été décriée par toutes les populations lors  des enquêtes.

Quant au coordonnateur MAEP Gbêkê et Hambol, Tidiane Traoré, il a indiqué que « le chef de l'Etat a voulu que ces projets conçus depuis l'année dernière soient étudiés par trois entités que sont, la commission
nationale, l'inspection générale de l'Etat et la haute autorité de la bonne gouvernance, mais toujours en mettant à contribution la population afin qu'elle fasse des propositions concrètes et ce sont ces propositions qui feront parties du plan national de gouvernance. »

Créé en mars 2003, le MAEP a pour objectif d’amener les pays participants à adopter des lois, politiques, normes et pratiques conformes aux principes de la Déclaration sur la démocratie, la gouvernance politique, économique et des entreprises, pour promouvoir la stabilité politique, atteindre une forte croissance économique, réaliser un développement durable et accélérer l’intégration tant au niveau régional que continental.

M.K.Arnaud, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1748056 : 1.67 mb
MEMORY : 1508992 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.