Publicite

Bouaké / Côte d’Ivoire : les chrétiens font la promotion de la paix et la cohésion sociale

Dans l’objectif de promouvoir la paix, la cohésion et de poser des actions sociales en faveur des personnes en situation de détresse sociale en Côte d’Ivoire, l’ONG DJEBAOS, Organisation non gouvernementale à caractère social a organisé un concours Karaoké dénommé « Louange à l’Éternel ».

Publicite

C’est le centre culturel Jacques Aka de Bouaké qui a abrité la finale de la 2ème édition de ce concours qui a opposé huit chantres issus de différentes églises. Il s’agit notamment de Péhé Magninou Rachelle de l’église Baptiste Missionnaire d’Adiéyaokro, Kouamé Allou John de la MAGSTE, les Séraphins de la Mission Sainte Marie de la zone, Tongban Sabrina Axelle de l’église ERAMCI, Konan Jean Josué des Assemblées de Dieu de la zone, Traoré Karidja de la cité des vainqueurs et Kouamé Ahou Valérie Jémielle d’ERAMCI.

Ces derniers ont fait montre de leur talent de chantre en s’affrontant sur 3 rubriques dont l’une était de livrer un message sur la paix.

Au sortir de cette ambiance surchauffée de Louange et d’Adoration à l’Éternel, les prestations du candidat Kouamé Allou John de la MAGSTE ont retenu l’attention des membres du jury. Il est élu lauréat de cette édition dans le Gbêkê. Victoire suite à laquelle il n'a manqué d'exprimer sa joie, " c'est pour moi un privilège parce que je suis témoin de ce que le Seigneur m'a donné un talent pour le glorifier, un talent pour faire son œuvre. La gloire lui soit rendue, lui qui m'a permis de remporter cette compétition", a exprimé John Kouamé.  

Pour l’initiatrice, Djéhina Bassa, par ailleurs présidente de ladite Ong, cette compétition a pour but non seulement d’aider le vainqueur à sortir un album chrétien mais aussi promouvoir les actions sociales par la parole de Dieu tout en rassemblant le corps de christ autour d’une même idée".

Autorités religieuses, étatiques, cadres, élus du Gbêkê et populations estimées ne se sont pas faits raconter cet évènement de grande envergure. Ils s’y sont déplacés massivement pour rehausser de leur présence cette initiation de la servante de l’Éternel, Djéhina Bassa.

En guise de reconnaissance, la chantre a servi un concert gratuit d’environ 30 mn au grand plaisir des populations estimées à environ 2000 personnes, toutes enthousiasmées.

Avant de faire parler son humanisme en faisant dons en vivres et non vivre sur place à l’orphelinat Notre Dame de la Source et aux personnes les défavorisées venus prendre part à la cérémonie.

Retenons-le, la première édition de "Louange à l’Éternel" s'est tenue à Soubré (Région du Nawa / Côte d'Ivoire) et l'album de la lauréate issue de cette édition est déjà sorti du studio.

Penouel D. / Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1718272 : 1.64 mb
MEMORY : 1505184 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.