Bouaké : Le président de l’UNAG-CI signe un partenariat avec l’UAO

« Le premier point de notre priorité sera la formation syndicale, professionnelle et universitaire. Nous voulons continuer nos études, car nous avons les moyens de le faire ».   

Ces propos ont été tenus par Maître Flan Gnranka Raymond, greffier à la Cour d’appel du commerce d’Abidjan et nouveau Président de l’Union Nationale des Greffiers de Côte d’Ivoire (UNAG-CI), le 10 septembre 2020, au tribunal de première instance de Bouaké, alors élu pour un mandat de quatre ans à la tête de l’UNAG-CI, en présence du Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Sansan Kambilé.

Cette promesse est devenue une réalité le mercredi 30 juin 2021, au campus2 de l’Université Alassane Ouattara (UAO), après la signature d’un partenariat entre ce temple du savoir dirigé par le Président Kouakou Koffi et Maître Flan Gnranka Raymond de l’UNAG-CI.

« Nous sommes greffiers et exerçons dans le métier du Droit de façon régulière. Mais le droit est une science qui évolue très vite. Nous sommes donc obligés de nous mettre à jour. Sur cette base, nous ne pouvons pas en tant que praticiens du Droit être loin des nouvelles connaissances qui sont développées à l’Université. Pour notre mise à jour nous-mêmes. », a expliqué Maître Flan Gnranka Raymond.

Le président de l’UNAG-CI a ajouté que ce partenariat va permettre de donner également des fondamentaux à certains d’entre eux qui souhaitent élargir leurs connaissances dans d’autres domaines.

« Cela nous fera plaisir de recevoir nos jeunes frères dans nos juridictions pour leur montrer la pratique du Droit apprise ici en théorie. Il faut transmettre la connaissance pour permettre à la génération future d’être mieux formée ».

Quant au Président Kouakou Koffi de l’UAO, il s’est dit heureux de la signature de cette convention qui cadre avec les exigences du système LMD.

« C’est une rencontre importante à plus d’un titre : d’une part, elle établit le lien entre l’UAO et le monde professionnel. Avec le LMD, c’est une démarche exigée des universités dans la formation de leurs étudiants. D’autre part, la signature de cette convention permet aux deux parties de co-construire ensemble un cadre de coopération gagnant-gagnant ».

Les deux présidents avaient à leurs côtés leurs collaborateurs.


M.K. Arnaud, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1745968 : 1.67 mb
MEMORY : 1528200 : 1.46 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.