Publicite

Bouaké/ Lutte contre l'insalubrite : ''Changeons de comportement''

La mairie de Bouaké et la Délégation Régionale du Ministère de l’Environnement et du Développement durable ont procédé samedi dernier au lancement du concours ''le quartier le plus propre'' de Bouaké.
Les différents quartiers de la ville seront évalués sur les critères suivants : le conditionnement des ordures, la divagation des animaux, la présence des eaux usées, etc.
Publicite

La  présidente du comité d'organisation, la 6ème adjoint au maire Diomandé Krotoumou est revenue, dans son discours, sur l'importance de la propreté  qui est le propre de l’être humain.

« Pour toutes les religions, être propre c'est un signe d'amour envers notre prochain, nos voisins, notre quartier.  C'est, en somme, manifester son amour pour son prochain. Population de Bouaké, l’heure est au changement de mentalité, de comportement ; rendre son environnement propre c’est être en bonne santé », a-t-elle conseillé avant  d'ajouter :
«  Aujourd’hui, nous faisons la fête pour annoncer l’évènement et j’espère qu’arrivés  chez vous, vous vous mettrez au travail. La 1ere phase doit être une intense sensibilisation et la 2eme phase, phase qui doit être pérenne, doit être la pratique,  c’est-à-dire mettre à exécution notre projet de propreté dans les quartiers ».

Pour le directeur régional du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable,  Augustin Djeha, ce concours, au-delà de la simple compétition, ce sont des comportements éco-citoyens que la mairie et sa structure veulent inculquer aux populations.

Penouel D./Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1719056 : 1.64 mb
MEMORY : 1481608 : 1.41 mb