Publicite

CEI : Avant la présidentielle d'octobre, ce qui va se passer ce mercredi

La Commission électorale indépendante (CEI) mettra à la disposition des formations politiques et autres potentiels candidats au scrutin du 31 octobre prochain, ce mercredi 29 juillet 2020, le support numérique de la liste électorale provisoire dont l’opération de révision a pris fin le 5 juillet dernier.
Publicite

CEI : La liste électorale provisoire remise aux partis politiques ce mercredi.

L’information émane d’un communiqué signé de l’institution dirigée par le magistrat Coulibaly Kuibiert. Les responsables des formations politiques et autres potentiels candidats au scrutin du 31 octobre prochain sont conviés à une séance d’information sur le processus électoral, avec les responsables de la Commission électorale indépendante.

Chaque entité représentée devrait recevoir à l’occasion, la liste électorale provisoire de 2020 en support numérique, et ce, conformément aux dispositions de l’article 11 du code électoral ivoirien. L’institution a à cet effet invité chaque entité à désigner un représentant qui prendra part à cette réunion capitale.

Démarrée le 10 juin dernier, l’opération de révision du listing électoral, faut-il le rappeler, a connu deux prorogations avant d’être définitivement close le dimanche 5 juillet sur l’ensemble du territoire national.

Au cours de cette opération, l'opposition avait dénoncé quelques difficultés rencontrées par les pétitionnaires lors du déroulement de l’opération.

Le PDCI-RDA, le FPI, les partis politiques proches de Guillaume Soro, mais aussi LIDER de Mamadou Koulibaly et l’URD de Danièle Boni Claverie, ont tous relevé plusieurs cas de fraude matérialisée, selon eux, par l’inscription de non ayants-droit sur cette liste pourtant exclusivement réservée aux seuls ivoiriens.

«Respecter la souveraineté exige une liste électorale limpide », a déclaré Guillaume Soro dans l’une de ses publications datant du 3 juillet dernier. Personne, avait-il indiqué, ne devrait en avoir peur si l’on n’a rien à cacher.

«L’on doit exiger une élection sans exclusion si l’on est "clean"», faisait-il savoir, avant de réclamer un audit international de la liste électorale querellée. «J’en appelle aux forces vives de la nation à réclamer un audit international de la liste électorale », a-t-il lancé.



Afrique-sur7
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1720456 : 1.64 mb
MEMORY : 1496376 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.