Publicite

Célébration de la fête nationale : Les grandes innovations du défilé militaire de l’an 58

La célébration de l’Indépendance cette année renouera avec le caractère festif de cette fête comme il était de coutume sous le premier Président de la République de Côte d’Ivoire, M. Félix Houphouët Boigny. En prime, il y aura des innovations de taille dont le défilé de la police équestre, un corps récemment crée pour répondre aux exigences nouvelles de sécurité. 

Le défilé équestre

Publicite
La célébration l’an 58 de la fête de l’Indépendance de la République de Côte d’Ivoire sera marquée par plusieurs innovations de taille dont le défilé équestre de la police nationale. Récemment constitué pour s’aligner sur le modèle des armées occidentales la police nationale équestre est très attendue à ce défilé. Ce corps nouveau a été pourvu de chevaux de race espagnole, réputés pour leur prestance sans égale. Les preux chevaliers qui les monteront demain mardi, seront chargés de faire preuve d’une dextérité à convaincre les Ivoiriens de l’utilité de cette force nouvelle qui est sera dédiée à la sécurisation des plages, notamment celle de Port Bouët. 

La parade de la marine nationale

La 2e innovation de ce défilé militaire est l’entrée en matière de la marine nationale de Côte d’Ivoire sous les ordres du Contre-Amiral Djakaridja Konaté. En prévision de cet évènement, la marine nationale, à travers notamment les Fusillers Commandos Marins(FUMACO) ont offert une répétition générale, le samedi 4 août 2018, au Ministre de la Defense M. Hamed Bakayoko, accompagné du Chef d’Etat-Major Touré Sékou. Les marins ont gratifié le Ministre d’une démonstration de leurs capacités, patrouilleurs, navettes, embarcations à l’appui. 

Un ballet aérien attendu

Enfin, l’an 58 de la célébration de la fête de l’Indépendance connaîtra un défilé aérien pour la première fois de l’histoire de la Côte d’Ivoire. Même si ce ballet aérien ne sera pas à la hauteur de celui du 14 juillet en France, il permettra à la Côte d’Ivoire de signaler l’existence de son armée de l’air jusqu’ici sur le papier, même pendant la crise ivoirienne. Cette flotte est composée d’une poignée d’appareils dont des MI-24, un Puma et des avions cargos tels que l’Antonov An-26. 


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant /Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1683192 : 1.61 mb
MEMORY : 1473096 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.