Publicite

CIV : Simone Gbagbo devant les juges

Sauf changement, c'est ce mardi que s'ouvre à Abidjan en Côte d’Ivoire le procès de l'ex-première dame ivoirienne, Simone Gbagbo.

Elle est poursuivie pour crimes contre l'humanité lors de la crise post-électorale de 2010-2011.

L’ancienne première dame avait été déjà condamnée à 20 ans de prison en 2015 par la justice ivoirienne pour atteinte à l'autorité de l'Etat.

La Fidh, mouvement ivoirien des droits humains, la ligue ivoirienne des droits de l'homme (Lidho), parties civiles, boycottent ce procès.

Ces groupes qui représentent des centaines de victimes estiment que ce procès ne réunit pas les conditions d'une justice équitable.

Maitre Affousiata Bamba Lamine, porte-parole du gouvernement ivoirien, demande de "laisser la justice faire son travail".

Toujours selon Maitre Affousiata "cette mise en accusation prouve que certains éléments du dossier font apparaître une implication de madame Simone Gbagbo. La chambre d’accusation a estimé qu’il y avait beaucoup de charges et il appartient à cette cour composée de magistrats professionnels qui ont été choisis pour leur bonne moralité, probité et honnêteté".

BBC
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1721512 : 1.64 mb
MEMORY : 1484968 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.