Publicite

Collecte et transport des ordures à Abidjan: 155 camions et 450 coffres modernes débarqués ce jeudi au port

Les engins flambant neufs ont été réceptionnés ce jeudi 26 avril 2018, au quai 17 à Vridi par la ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, Anne Désirée Ouloto.

Le 19 mars dernier, à la cérémonie de pose de la première du Centre de valorisation et d’enfouissement technique (Cvet) de Kossihouen, Anne Désirée Ouloto avait annoncé avec force convictions, en présence du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly,  que tout allait bientôt changer en matière de collecte, de transport et de traitement des déchets dans le district d’Abidjan.

Les choses avancent à grands pas dans ce sens avec l’arrivée et le débarquement, hier, au quai 17 à Vridi (Port-Bouët) de 155 camions et  450 coffres à ordures. Ces engins et matériels flambant neufs appartenant à l’entreprise Ecologie tuniso ivoirienne (Ecoti Sa), un des deux opérateurs retenus pour le service public de propreté de l’agglomération d’Abidjan - secteur 1, ont été réceptionnés par la ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable. Il s’agit, entre autres, au dire de Jalel Nafti, directeur général de Ecoti-Sa, « de camions-tasseurs, de camions-poubelles, de camions-ateliers, de camions-grues, de camions à benne basculante et de balayeuses, tous de marques italiennes (Iveco, Farid) ».

Outre l’équipement importé, le patron de Ecoti-Sa soutient qu’un arrivage complémentaire est prévu à la mi-juillet. Et qu’un important lot de matériel et d’engins roulants a été acquis sur place en Côte d’Ivoire. Notamment, des tracteurs agricoles, des camionnettes, des chargeuses, etc., tous de type 4X4 enfin d’avoir accès à toutes les zones cibles. « L’objectif est de collecter 100 pour 100 des déchets produits dans notre zone de compétence et les transférer à la décharge », a indiqué Jalel Nafti.

Pour Anne Ouloto, ces nouveaux engins, acquis grâce à la politique et à la stratégie de lutte contre l’insalubrité du gouvernement ivoirien, vont considérablement contribuer à changer le visage de la capitale économique. La ministre a, dans la foulée, fait savoir que les anciens camions de ramassage des ordures seront retirés de la circulation. « Nous n’en voulons plus. Il n’y a plus de place pour eux », a-t-elle tranché.

Le secteur 1 (Abidjan Nord Est) confié à Ecoti-Sa comprend les communes d’Abobo, Anyama, Bingerville, Cocody et Plateau. Quant aux secteurs 2 (Abidjan Nord-Ouest) comprenant Adjamé, Attécoubé, Yopougon et Songon, et 3 (Abidjan Sud) comprenant Koumassi, Marcory, Port-Bouët et Treichville, ils ont été confiés à l’entreprise  portugaise Eburnie.

« Le deuxième opérateur est, lui aussi, à la tâche. Il a des camions qui sont en train d’être montés ici. Il sera également prêt dans les jours à venir », a tenu, par ailleurs, à rassurer Anne Ouloto.

GERMAIN GABO
Fratmat.info
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1739264 : 1.66 mb
MEMORY : 1509728 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.