Publicite

Coopération : Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean-Christophe Belliard remplace Gilles Huberson (La Lettre du Continent)

Rappelé discrètement à Paris, l’ex-ambassadeur de France en Côte d’Ivoire Gilles Huberson est au centre de vives accusations de la part de femmes qui auraient été victimes de violences sexistes de la part du diplomate français. Quelques jours seulement après son rappel, le Président français Emmanuel Macron, semble avoir trouvé son remplaçant en la personne de Jean-Christophe Belliard.   

Selon La Lettre du Continent, le choix du président français s’est en effet porté sur Jean-Christophe Belliard. Le nouvel ambassadeur de France en Côte d’Ivoire a déjà été en poste en Éthiopie de 2009 à 2012.

« Selon nos informations, c’est le diplomate Jean-Christophe Belliard qui va remplacer au pied levé Huberson à la tête de la chancellerie française à Abidjan. Sa candidature doit être prochainement présentée en conseil des ministres.

Ancien ambassadeur de France en Ethiopie de 2009 à 2012 et patron de la Direction Afrique et océan Indien (DAOI) de 2012 à 2016, Jean-Christophe Belliard est depuis 2016 le numéro deux du Service européen pour l’action extérieure (SEAE) de l’Union européenne (UE). Depuis cet été, il était pressenti pour prendre la tête de la Minuats, la mission politique des Nations unies pour le Soudan créée en juin dernier. Sa candidature faisait l’objet d’intenses tractations entre Paris, Moscou, Washington et Pékin », révèle La Lettre du Continent.

Gilles Huberson, l’ex-ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, a été discrètement rappelé par Emmanuel Macron pour "raison administrative". "Il a été rappelé à Paris dans le cadre d’une enquête administrative en cours", s’était exprimé la porte-parole du Quai d’Orsay, Agnès Von der Mühll. Mais Mediapart assure que l’ambassadeur français en poste à Abidjan depuis 2017 est visé par des accusations de violences sexistes et sexuelles portées par des femmes.

Les faits auraient été commis entre 2013 et 2016 en Côte d’Ivoire et au Mali. Pour sa part, Pierre-Olivier Sur, l’avocat de Gilles Huberson dément toutes ces allégations. "Les faits et propos qui lui sont reprochés résultent, soit de faux témoignages, soit de cabales qui s’ils étaient poursuivis [en justice] seraient prescrits", a déclaré l’homme de loi.

Reste que cette information soit confirmée ou non par les autorités des deux pays.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1735600 : 1.66 mb
MEMORY : 1505120 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.