Publicite

Côte d’Ivoire : A un mois du procès décisif, la CPI décharge Blé Goudé de deux accusations clés

A un mois, jour pour jour, de son procès à la Haye, Charles Blé Goudé vient d’être déchargé, par la Cour Pénale Internationale (CPI), de deux accusations constitutives de son dossier. L’annonce a été faite, hier mardi, par son directeur de cabinet et porte-parole, Diaby Youssouf.
Publicite

Deux boulets, sur les cinq, retirés des pieds de Blé Goudé

Par un communiqué de Diaby Youssouf, daté du mardi 11 septembre 2018, nous apprenons que la Cour Pénale Internationale (CPI) a abandonné deux des cinq charges retenues contre Charles Blé Goudé, à l’ouverture de son procès. Il s’agit, selon le directeur de cabinet et porte-parole de Charles Blé Goudé, des incidents 3 et 4 relatifs au bombardement du marché Siaka Koné d’Abobo, le 17 mars 2011, et la répression de la marche des femmes d’Abobo, le 3 mars 2011. Diaby Youssouf souligne que : « Au vue des arguments développés par la Défense du Ministre Charles Blé Goudé, le procureur est d’avis qu’aucun lien n’existant entre Charles Blé Goudé et ces évènements, il abandonne ces charges. ». Le porte-parole s’est ensuite réjoui de la tournure que prennent les débats à la CPI, à quelques semaines du procès décisif du 11 octobre 2018.

Ses sympathisants s’apprêtent à déferler sur la Haye

A ce propos, les partisans de l’ex patron de la galaxie patriotique et de son mentor Laurent Gbagbo préparent une invasion de la Haye, dès le 1er octobre 2018. Plusieurs convois sont prévus pour rallier la petite ville hollandaise, à partir d’Abidjan et de villes européennes telle que Paris. La mobilisation promet d’être exceptionnelle au regard des attentes placées en ce procès décisif.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1721672 : 1.64 mb
MEMORY : 1483144 : 1.41 mb