Publicite

Côte d'Ivoire : Abobo/ Les senoufos et leurs alliés donnent le ton de la réconciliation à travers l’alliance inter ethnique

Lancé depuis le 14 Avril dernier dans la commune d’Abobo, le Festival des alliés au peuple senoufo a refermé ses portes le samedi 12 mai dernier au terrain de la Sogephia d’Abobo. Initié par le maire Ouattara Brahima, cadre des impôts, coordinateur du forum des leaders unis (FOLU) et parrain de l’évènement, le festival des alliés au peuple senoufo vise à réconcilier les peuples et garantir la paix et la stabilité dans la commune d’Abobo à travers l’alliance inter ethnique.
Publicite

La cérémonie de clôture a réuni un parterre d’autorités politiques, religieuses et coutumières. Il s’agissait, entre autres, du 1er vice gouverneur du district d’Abidjan, du représentant du maire Adaman Toungara, de l’imam Diarrassouba Souleymane,  du révérend LOUGAH et de tous les chefs de communautés des peuples alliés aux senoufos et des chefs  religieux. Chaque communauté ayant présenté une danse traditionnelle. On a noté  plusieurs danses parmi lesquelles la danse zawili du peuple gouro, la danse des wans, le boloye de la communauté senoufo, le tématé du groupe Yacouba, la danse mahou, ... etc. 
Dans la série des allocations, le président du comité d’organisation Ouattara Arouna a salué l’engouement des 14 alliés au autour de ce festival avant de remercier le parrain de l’événement, OUATTARA BRHIMA, pour son abnégation dans la recherche de la paix dans la commune d’Abobo. 

Au nom des différentes communautés, Nanan Yapo,  le chef  de la communauté Attié a loué l’initiative qui leur permet de se retrouver autour d’un même idéal, la recherche de la paix et la réconciliation. Il a félicité le parrain de l’évènement qui est en contact permanent avec toutes les couches sociales, dans les marchés, dans les mosquées et églises sans oublier son soutien indéfectible aux familles démunies. 

Le 1er vice gouverneur du district d’Abidjan, Yéo Klotiolama a, dans son intervention, félicité le parrain Ouattara Brahima, qui, selon lui, a bien pensé en initiant ce festival des alliés au peuple senoufo qui réunit tous les chefs de communauté sur le chemin de la paix. Il a dit son engagement à accompagner ce projet. 
Prenant à son tour la parole, OUATTARA BRAHIMA, le parrain du festival, a dit toute sa satisfaction relativement à la forte mobilisation des différentes communautés autour de la recherche de la paix et de la réconciliation. Car pour lui, en initiant ce festival des peuples alliés aux senoufos, et les activités sportives à Abobo, il vise la consolidation de la paix, de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale. Une ambition chère, selon lui au président de la république, ALASSANE OUATTARA. Il ambitionne surtout améliorer l’image de la commune d’Abobo qui reste longtemps ternie parce que perçue comme une commune où il n’y a que mauvaise chose. 

Il entend aussi à travers cette cérémonie rendre hommage et magnifier le président ALASSANE OUATTARA pour ses nombreuses actions de développement et réconciliation nationale. OUATTARA BRAHIMA entend poursuivre ses actions de sorte à redorer le blason de la commune d’Abobo en lui donnant cette image positive. 
Notons le tournoi de Maracaña dénommé ‘’tournoi de la réconciliation ‘’ doté du trophée  Alassane Ouattara et des journées de retrouvailles des peuples alliés aux peuples senoufos. A été remporté par le peuple Senoufo qui a battu en final le peuple koyaka. 
 

Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain , correspondant /Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1713328 : 1.63 mb
MEMORY : 1487864 : 1.42 mb