Publicite

Côte d’Ivoire : Accusé dans une affaire de meurtre, Evariste Méambly déballera tout lundi prochain

Le député de Facobly, président du conseil régional du Guemon, M. Evariste Méambly, a réagi à la polémique sur sa prétendue implication dans le décès du jeune Yehi Brice Siesson à son domicile, le 22 février dernier, qui a circulé sur les réseaux sociaux.
Publicite


Dans un communiqué dont copie nous est parvenue, Evariste Méambly a demandé à toute personne ayant une preuve de son implication dans le décès du jeune homme d’apporter les preuves « à la Police criminelle au Plateau, qui instruit l’affaire, pour faire leur déposition et apporter toutes leurs preuves pour la manifestation de la vérité ».

En attendant d’en parler officiellement, lors d’une conférence de presse qu’il animera le lundi 12 mars 2018 à 10h00, dans les locaux du journal « l’Intelligent d’Abidjan » à Angré-Château, celui-ci a tenu à clamer qu’il n’est pas un « assassin ».

Ci-dessous la reconstitution des faits comme indiqué dans le communiqué :

« Le président Méambly tient à préciser que dès la survenue de l’incident, c’est son équipe qui a conduit le blessé successivement au Chu de Cocody, à l’Institut de cardiologie du Chu de Treichville, aux urgences du service de chirurgie digestive toujours au sein du Chu de Treichville et à la clinique Farah où la somme de 1 500 000 F Cfa a été déboursée comme caution afin que le jeune Brice Siesson soit opéré et mis sous surveillance médicale constante du jeudi 22 février au lundi 26 février 2018, date à laquelle il a malheureusement rendu l’âme.

Et que tous ces déplacements ont été faits à bord d’une ambulance médicalisée.

D’ailleurs, toutes ces informations peuvent être vérifiées auprès de ces centres hospitaliers de référence.

" Le président Méambly soutient que ce même jeudi 22 février 2018, jour de l’incident, il s’est rendu à la gendarmerie de Cocody pour porter plainte contre le marin, présumé auteur du tir, contre le jeune Yehi Brice Siesson, qui était encore en vie, et contre ses propres collaborateurs, qui ont permis, à son insu, que le marin en question, qui n’est pas son garde du corps, et le jeune Yehi Brice Siesson prennent place à bord de l’un de ses véhicules pour leur permettre de descendre à Yopougon.    
Dans cette commune, le cortège du président Méambly devait récupérer les membres de son équipe devant prendre part avec lui à ses activités politiques dans sa région " a-t-on précisé. Le président Méambly tient à préciser que dès le jour de l’incident il a informé l’oncle du jeune Brice Siesson en la personne de M. Sodié Mesmin, résident à Tieny Siably afin que ce dernier en informe à son tour la famille.

Le président Méambly informe qu’il est tout aussi attristé et affligé par le décès du jeune Yehi Brice Siesson que les propres géniteurs, proches et parents du défunt. Il ajoute que quand le malheureux incident est arrivé, sa seule et unique préoccupation était de lui sauver la vie et non de faire une quelconque autre démarche.

Le député Méambly, pour finir, présente, à nouveau, ses condoléances à toute la famille du jeune Yehi Brice Siesson et réaffirme sa ferme volonté de voir la Justice ivoirienne faire toute la lumière sur cette regrettable affaire ».

 
Paula K. avec Aimé G., Correspondant  / Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1749992 : 1.67 mb
MEMORY : 1521608 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.